En se promenant dans la jungle amazonienne, des scientifiques ont découvert les restes d’un animal inattendu pour cette région du monde. À une quinzaine de mètre de la mer, ils sont tombés sur une baleine à bosse. L’animal, qui était assez jeune, aurait été projeté par de violentes vagues.

Si la faune de la forêt amazonienne est l’une des plus importantes de la planète, la baleine à bosse ne compte bien entendu pas parmi les animaux qu’il y est possible d’observer. Ce fut donc une surprise totale quand un groupe de scientifiques a découvert un spécimen caché au milieu de la verdure de l’île de Marajo. C’est la présence de charognards rodant à proximité qui a alerté l’équipe de spécialistes en expédition dans le Nord-Ouest du Brésil.

D’après les premières analyses, l’animal est un baleineau à bosse âgé d’à peine un an, mesurant 11 mètres de long sur 6 mètres de large, il ne portait aucune trace de blessure sur le corps. Les causes de sa mort sont encore inconnues et seule l’autopsie permettra de comprendre ce qui l’a tué. La migration des baleines à bosse vers l’Antarctique ayant lieu en ce moment, la biologiste Renata Emin pense que le baleineau aurait été séparé de sa mère lors de ce voyage. Il serait alors mort en mer et les vagues l’auraient entraîné au fond de la jungle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bicho D’água (@bicho_dagua) le

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de