Dans ce jeu étonnant, vous contrôlez votre personnage avec une balle de tennis et des fesses de chien en peluche !

Un jeu très original fut présenté au festival de jeu vidéo indépendant IndieCade. Le but ? Faire sentir des fesses à un chien très spécial dans un environnement haut en couleur. Pour le contrôler, vous n’avez pas de manette, mais une balle de tennis géante et le derrière d’un chiot en peluche. Ce projet complètement déjanté cache en fait un but bien plus précis et louable. Venez découvrir le concept derrière ce jeu hors du commun.

 

Le jeu s’appelle Butt Sniffin Pugs (Chiots senteurs de fesses) et vous le contrôlez grâce à une balle de tennis géante et… les fesses d’un chien en peluche. Oui, ça ressemble au début d’une mauvaise blague, mais c’est en fait un projet qui va bien plus loin que ça. Au niveau du gameplay, on voit principalement un petit chien courir partout dans un environnement hautement interactif et gagner de nouveaux pouvoirs comme mordre et uriner. Comment gagner ces pouvoirs ? Majoritairement en sentant des fesses, puisqu’après tout, ça semble être le métier de votre chien.

 

jv-bsp-control

 

Derrière ce concept insolite, le concepteur du jeu, Gabe Telepak, explique que son système de contrôle avec la balle de tennis et le cul en peluche est en fait un prototype déguisé. Son vrai but est de créer quelque chose qui puisse être utilisé par les gens souffrant de handicaps. Dans l’idée, la balle est comme celle d’une souris, mais beaucoup plus grande pour les gens ne pouvant pas être aussi précis qu’avec une souris et la peluche est une façon humoristique de faire une référence au jeu tout en proposant un bouton principal plus ludique.

 

jv-bsp-game1

jv-bsp-game2

 

Sa philosophie est qu’un jeu devrait toujours être fait pour parler de quelque chose de plus grand et de plus important, comme les handicaps. Telepak raconte qu’à la base, le jeu était simplement un projet à prendre au second degré, mais qu’au final, c’est l’occasion idéale pour aborder des sujets comme l’accessibilité aux jeux. Pourquoi simplement faire un système de contrôle quand on peut en faire quelque chose servant une cause charitable ? Tout le jeu est encore au stade de prototype, mais l’équipe travaille d’arrache-pied pour en faire un produit crédible et cohérent avec leurs buts tout en gardant un jeu fun.

 

jv-bsp-illus

 

Pour cela, il travaille en collaboration avec AbleGamers, une fondation pour les joueurs handicapés. Au fil des prototypes, ils se chargent de rendre le rendu plus accessible aux joueurs comme les daltoniens nécessitant un changement de couleur quelque part. Au grand salon de jeux vidéo de la PAX, Telepak raconte qu’un enfant handicapé s’amusait avec Butt Sniffin Pugs et que son père aurait versé quelques larmes en le remerciant d’avoir fait un jeu accessible à ceux souffrant de ces conditions. Ce genre de moment est ce qui pousse Telepak à poursuivre son projet, quoi qu’il arrive.

 

Malgré l’aspect complètement ridicule du système de contrôle et le gameplay simpliste, force est de constater que les intentions du créateur partent d’un très bon sentiment. Son concept pourrait en effet permettre à des tas d’enfants handicapés de jouer à des jeux d’une manière plus accessible et d’avoir l’occasion de s’amuser comme tout le monde. Que pensez-vous de ce genre de projet vidéoludique ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux