― Anna Mente / Shutterstock;com

Alors même qu’une nouvelle souche du coronavirus inquiète le monde, des touristes britanniques auraient, dans la nuit du 26 au 27 décembre 2020, brisé leur quarantaine en Suisse.

Une nouvelle variante du Covid en provenance de Grande-Bretagne

L’apparition d’une nouvelle souche du Covid-19 sur le sol de la Grande-Bretagne alarme les autorités publiques et sanitaires du monde entier. Si à ce stade aucune certitude ne peut être affirmée, il semblerait que cette variante soit plus infectieuse que la précédente.

Ce virus muté se propagerait plus facilement. Il a pour la première fois été détecté en septembre 2020. Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré que le nouveau virus pourrait être jusqu’à 70 % plus transmissible que l’ancien.

— gemphoto / Shutterstock.com

Le non-respect des mesures de quarantaine par des touristes anglo-saxons

L’évolution de la crise sanitaire au Royaume-Uni a alors mis à mal les prévisions de la station de ski de Verbier en Suisse. Cette dernière a pour habitude de recevoir chaque année une clientèle britannique huppée représentant environ 20 % de son chiffre d’affaires. La Suisse a imposé une quarantaine de dix jours aux vacanciers britanniques.

Dans la nuit du 26 au 27 décembre 2020, environ 200 sur les quelque 400 touristes anglo-saxons auraient dérogé à ces mesures de quarantaine. Les médias se sont alors enflammés pour dénoncer le manque de civisme dans un contexte sanitaire mondial extrêmement tendu.

— phanira / Shutterstock.com

Un énorme quiproquo ou un flagrant manque de civisme ?

Simon Wiget, directeur de l’office de tourisme de Verbier, a cependant déclaré à France Info qu’il s’agissait d’une « extrapolation […] peut-être liée à un malentendu ». Il dénonce également – sans mauvais jeu de mots – un effet boule de neige de « certaines rumeurs et beaucoup de choses qui sont gonflées dans cette situation de pandémie. De notre côté, nous n’avons eu aucune information officielle, ni de la part des hôteliers ni de la part des autorités, d’une fuite de ces personnes, comme les médias le laissent entendre. » Il assure que la quarantaine a été respectée dans sa globalité, sans nier d’éventuels écarts.

De plus, certains vacanciers auraient déjà achevé leur quarantaine, qui aurait débuté dès le 14 décembre ; « cela veut dire que beaucoup de gens, finalement, ont déjà terminé leur quarantaine. Auxquels s’ajoutent les personnes qui sont rentrées de manière tout à fait correcte et celles qui sont encore en quarantaine maintenant. » Plus qu’un manque de civisme à grande ampleur, il s’agirait alors d’une information ayant circulé (trop) vite et mal.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de