— mountainpix / Shutterstock.com

Considérée comme la plus ancienne au monde, une infrastructure produisant des bières à grande échelle a été mise au jour par une équipe d’archéologues sur le site funéraire d’Abydos, dans le sud de l’Égypte.

Une brasserie industrielle plurimillénaire

La bière est l’un des plus anciens breuvages produits par l’Homme, comme l’ont montré des vestiges et preuves de sa production remontant à des milliers d’années. Des archéologues égyptiens ont récemment annoncé avoir mis au jour la première brasserie industrielle au monde qui, selon leurs estimations, produisait des dizaines de milliers de litres de bière pour les anciens rois de la région.

Ces dernières années, les chercheurs ont réalisé des découvertes ayant remodelé notre compréhension de l’histoire de la bière, en retraçant ses origines grâce à des récipients et des entonnoirs vieux de 5 000 ans, et même en recréant ces anciennes brasseries en laboratoire. Des fouilles réalisées en Israël ont ainsi révélé des preuves de la production de bière datant d’environ 13 000 ans, ce qui en fait le plus ancien exemple connu à ce jour.

L’infrastructure dédiée à la fabrication de la bière récemment mise au jour à Abydos, l’une des plus anciennes villes de l’Égypte antique, ne remonte pas à des temps aussi lointains, mais offre un bon aperçu de la véritable production dans la région à cette époque. Le site avait initialement été découvert il y a plus d’un siècle, en 1912. Au cours de ces fouilles, les archéologues avaient identifié ce qui semblait être un ensemble de huit fours à grains, disposés en une rangée ordonnée, parmi d’autres tombes et structures de la région datant de 3100 à 2700 avant J.-C.

Des capacités de production bien supérieures à celles des autres installations de l’époque

Des artefacts provenant d’autres sites de la région ayant entre-temps indiqué que ces fours étaient utilisés pour la production de bière, les archéologues sont donc retournés sur le site d’origine et ont poursuivi leurs fouilles afin de dévoiler toute l’étendue de cette activité de brassage et de recueillir des échantillons pour les dater et les analyser.

Certains des fours utilisés pour produire de la bière dans l’ancienne Abydos

D’après les archéologues, l’infrastructure aurait été capable de fabriquer plus de 22 000 litres de bière à la fois, soit une échelle de production bien supérieure à celle des autres installations existant à cette époque dans l’ancienne Égypte. Située dans un désert sacré qui était exclusivement le domaine des premiers rois d’Égypte, l’équipe affirme que l’installation a servi à une part importante de l’expression royale pendant une période critique de l’histoire de la nation.

« Cette brasserie a probablement été construite à cet endroit spécifique afin de soutenir les rituels royaux se déroulant à l’intérieur des installations funéraires », a déclaré le ministère du Tourisme et des Antiquités égyptien dans un communiqué. « Des preuves de l’utilisation de la bière lors de rites sacrificiels ont également été trouvées lors des fouilles. »

https://twitter.com/Bennu/status/1362136751117135873

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de