Pour se protéger des prédateurs, cette plante imite parfaitement une dizaine de feuilles différentes

De nombreux animaux ont la capacité de se camoufler dans l’environnement qui les entoure mais saviez-vous qu’une plante très particulière était capable d’imiter elle aussi ce phénomène incroyable ? Le DGS a le plaisir de vous présenter la Boquila trifoliolata, une vigne caméléon d’Amérique du Sud.

Boquila trifoliolata vit dans les forêts tempérées humides d’Amérique du Sud, notamment au Chili et en Argentine. Elle possède une propriété unique au monde : elle est capable de changer la forme de ses feuilles pour leur donner l’apparence de celles de la plante ou de l’arbre sur lequel elle grimpe !

V = une feuille de Boquila trifoliolata, T = une feuille de la plante copiée
V = une feuille de Boquila trifoliolata, T = une feuille de la plante copiée

Il existe d’autres plantes capables d’imiter les feuilles d’une autre espèce mais pas aussi précisément. Contrairement aux autres plantes, la Boquila trifoliolata est capable de réaliser une transformation complète. Pour se camoufler dans une autre plante, elle modifie sa taille, sa forme, sa couleur et même les nervures de ses feuilles de façon à se fondre parfaitement. Sur la même tige, elle est capable de donner à ses feuilles des formes différentes en fonction du feuillage qui l’entoure. Ainsi, la Boquila trifoliolata possède dans ses gènes la capacité incroyable de se transformer en dix sortes de feuilles différentes lorsqu’elle atteint des arbres voisins d’autres espèces et qu’elle commence à y grimper.

L’incroyable découverte des capacités mimétiques de la Boquila trifoliolata a été publiée en mai 2014 dans Current Biology par deux chercheurs passionnés chiliens. Selon ces scientifiques, ce polymorphisme d’imitation permettrait à la vigne d’empêcher les insectes herbivores de dévorer ses feuilles en se camouflant sur d’autres plantes qu’ils aiment moins. Mais quel est ce fantastique mécanisme qui permet aux feuilles de cette plante de prendre l’apparence de celles de l’arbre sur lequel elle grimpe ? Les chercheurs ont tenté de répondre à cette question avec deux hypothèses.

Boquila_trifoliolata-2

La première hypothèse est que lorsque la vigne grimpe sur l’arbre voisin cela interférerait sur la façon dont les feuilles utilisent leurs gènes. La seconde hypothèse est l’existence d’un transfert de gènes. Les gènes de la feuille de l’arbre vers celle de la vigne leur donneraient alors certaines de leurs capacités de transformation.

La rédaction est très impressionnée par les capacités incroyables de cette plante d’Amérique du Sud. Et si les plantes pouvaient nous offrir des solutions durables ? Le mimétisme chez les plantes est une propriété très intéressante que les chercheurs devraient étudier davantage, elle pourrait réduire l’utilisation de pesticides afin de lutter contre la pollution de nos terres agricoles. Une chose est certaine, l’Homme n’a pas terminé de résoudre l’intégralité des mystères qui se cachent dans la nature !


Sur Twitter, 55% des utilisateurs sont des hommes.

— Twitter