© Liza Phoenix / Wikimedia Commons

Il existe de nombreuses créatures de légendes qui sont vraiment effrayantes. Parmi ces créatures, il y a le Black Shuck, un monstre mythique qui ressemble à un immense et effrayant chien noir. Selon la légende, voir cette créature est un mauvais présage, car c’est un annonciateur de malheur.

Le Black Shuck, c’est quoi exactement ?

Dans le folklore anglais, Black Shuck, Old Shuck, Old Shock ou simplement Shuck est le nom donné à un horrible chien noir fantomatique qui serait un chien de l’enfer qui sévit sur Terre. Selon la légende, ce chien effrayant a été le plus souvent observé sur le littoral et dans la campagne d’East Anglia, une région de l’est de l’Angleterre. Les récits sur Black Shuck sont présents dans le folklore du Norfolk, du Suffolk, des Cambridgeshire Fens et de l’Essex. Comme on peut s’y attendre, ces récits varient d’une région à une autre.

Que cela soit l’apparence ou la nature de la créature, aucune histoire ne se répète deux fois. Certaines d’entre elles décrivent le Black Shuck comme une créature monstrueuse de nature maléfique envoyée par le diable pour chasser les innocents. D’autres le désignent comme un mauvais présage et un annonciateur de la mort. D’autres encore le décrivent comme une créature envoyée sur Terre pour escorter les défunts dans la vie après la mort. Quoi qu’il en soit, la version effrayante et diabolique de la créature est la plus répandue.

© MattiasThatch / Wikimedia Commons

En ce qui concerne son apparence, tous les mythes s’accordent sur le fait qu’il s’agit d’un chien noir avec des yeux rouge sang. Sa taille est très variable, allant de celle d’un simple chien particulièrement grand, à la taille d’un veau ou même d’un cheval. Selon certains récits, Black Shuck peut également apparaître sous la forme d’une bête sans tête. Dans d’autres cas, la créature a une tête, mais elle est détachée de son corps et apparaît comme une forme flottante sur un tapis de brume.

Bungay (Royaume-Uni) © Liza Phoenix / Wikimedia Commons

Les origines du Black Shuck

L’une des histoires les plus notables sur Black Shuck remonte à 1577 dans les églises de Bungay et Blythburgh dans le Suffolk. Au mois d’août de cette année, la créature aurait fait irruption dans ces églises. Son apparition a été spectaculaire, car Black Shuck aurait fait irruption par les portes des églises dans d’effrayants coups de tonnerre. Une fois à l’intérieur des églises, il aurait tué plusieurs paroissiens et provoqué l’effondrement des clochers. En partant, la créature aurait même laissé des marques de brûlure sur les portes.

St. Mary’s Church, Bungay, Angleterre. Une attaque de Black Shuck a été signalée en 1577 © Trish Steel / Wikimedia Commons

Selon All That Interesting, les récits sur le Black Shuck remontent bien avant ce récit. En fait, le premier texte écrit connu décrivant le Black Shuck en Angleterre remonte à 1127, dans la ville de Peterborough. Dans ce récit, ce n’est pas un, mais toute une meute de ces créatures de l’enfer qui a envahi la région pendant le carême jusqu’à Pâques. Aucune victime n’a été déplorée dans ce récit initial. De nos jours, la légende du Black Shuck est encore présente dans la culture populaire, et la créature a notamment été représentée dans de nombreuses œuvres de fiction.

Holy Trinity Church, Blythburg. Une deuxième attaque de Black Shuck a été signalée en août 1577 © Darren Flinders / Flickr
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments