Chez les hommes, la barbe est souvent considéré signe de virilité. En effet, cela donne à un homme une apparence plus adulte, et cela – semblerait-il – plairait énormément à certaines femmes. Mais même si une barbe donne vraiment un petit quelque chose de plus à l’apparence d’un homme ; qu’en est-il du côté de l’hygiène ? Justement, une étude révélée par le Daily Mail a révélé que les barbes contiennent plus de germes et de bactéries que le pelage d’un chien.

Des résultats inattendus

C’est bien la triste réalité puisque l’étude menée par la clinique Hirslanden en Suisse, et rapportée par le média britannique Daily Mail, a bel et bien démontré cet état des faits. Selon un membre de l’équipe de recherche, Andreas Gutzeit : « Sur la base de nos résultats, les chiens peuvent être considérés comme propres par rapport aux hommes barbus. » D’ailleurs lors des tests qui ont été réalisés, il a été révélé que dans chaque échantillon de barbe testé, il y avait plus bactéries que dans les échantillons de poils de chien.

Le pire étant que la moitié des bactéries dans les barbes étaient dangereuses. Ces tests notamment été réalisés sur dix-huit hommes et trente chiens, tous de race différente. À l’origine l’expérience ne cherchait même pas à faire cette comparaison, mais à savoir s’il y avait des risques qu’une personne puisse attraper une maladie qui peut être transmise par un chien.

Le portrait d’un homme et de son chien © Wikimedia / Ophelia2

Des résultats qui ne mettent pas tout le monde d’accord

De leur côté, les scientifiques à l’origine du rapport sont formels quant à leur découverte, une barbe contient plus de microbes que le pelage canin, et cela a été vrai pour 100 % des hommes ayant participé au test. Selon les résultats qu’ils ont dévoilés dans le papier, tous les hommes (qui étaient âgés de 18 à 76 ans) avaient beaucoup de microbes dans leur barbe ; alors que chez les chiens, 25 % d’entre eux n’avaient que très peu de bactéries dans leur pelage.

De plus, chez sept des hommes ayant participé au test, des bactéries néfastes pour la santé ont été découvertes. Ainsi, le professeur Andréas Gutzeit : « Les chercheurs ont noté une présence bactérienne bien plus significative dans la barbe des hommes que dans le pelage animal. […] Sur la base de ces résultats, les chiens peuvent être considérés comme propres par rapport aux hommes barbus. »

Bien évidemment, les résultats de ces recherches n’ont pas fait l’unanimité, et le fondateur de Beard Liberation Front (Front de Libération de la Barbe) a tenu à défendre sa cause en exprimant son avis comme tel : « Si vous effectuez des prélèvements sur les cheveux ou les mains de plusieurs personnes et que vous les analysez, vous trouverez toutes sortes de choses désagréables. Je ne pense pas que la barbe en soi pose un problème d’hygiène. ». Il a également pointé du doigt ce cliché sur le manque d’hygiène de la barbe.

Un homme barbu et son chien © Flickr / vhines200

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de