Les Municipaux, trop c’est trop ! de Francis Ginibre et Eric Carrière

À Port-Vendres, petite ville qui emploie tout de même 280 employés municipaux, une rumeur commence à enfler et sème la pagaille. On chuchote que le maire, aidé de son chef de service, est sur le point de réduire l’effectif des salariés communaux. Les Municipaux, seul et unique syndicat, se préparent à la révolte. Une décision historique est alors prise : les Municipaux entament une grève du zèle.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de