Bananes radioactives
— Hanna_photo / Shutterstock.com

La radioactivité est un phénomène qui fait peur à la plupart des gens, notamment à cause des accidents nucléaires et des armes nucléaires. Pourtant, la radioactivité est présente dans notre quotidien, même dans la nourriture que l’on mange. Les bananes, par exemple, sont toutes légèrement radioactives.

Les bananes sont légèrement radioactives, car elles sont riches en potassium. Plus précisément, les bananes contiennent des isotopes radioactifs naturels, en particulier le potassium-40. Est-ce que cela signifie que les bananes sont dangereuses pour notre santé ? Pour répondre à cette question, nous devons comprendre le concept de radiation ou de rayonnement nucléaires. En bref, un rayonnement est l’énergie qui provient d’une source donnée et qui se déplace dans l’espace à la vitesse de la lumière.

Les rayonnements existent partout autour de nous, qu’ils proviennent du soleil, de nos smartphones et ainsi des bananes. L’existence de ces rayonnements n’est pas forcément nocive pour notre santé. En effet, le niveau de radioactivité dans un endroit n’est considéré comme dangereux qu’à partir de 50 millisieverts. Cela représente environ 15 fois la dose de radioactivité qu’un Français reçoit par an. Pour en revenir à la banane, le niveau de rayonnement contenu dans un fruit est estimé à environ 0,1 microsievert, ce qui est vraiment une quantité infime.

Autrement dit, la radioactivité dans la banane n’est pas dangereuse, même si on arrive à en manger tout un kilogramme. En revanche, un camion rempli de bananes est suffisamment radioactif pour déclencher une fausse alerte sur un détecteur de rayonnement pour la recherche d’armes nucléaires de contrebande. Pour aller plus loin, voici les 6 faits que vous devez savoir sur les bananes.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Mairesse
Mairesse
20 jours

Hiroshima suffit pour déjà bien comprendre. Regardez cette grande ville maintenant. Faut dire qu’eux travaille au bol de riz ou autre, nous en faisant grève.