La célèbre et magnifique baie du film “La Plage” est menacée à cause du tourisme

Maya Bay, lieu de paradis rendu populaire grâce au film “La Plage” avec Leonardo DiCaprio, va être fermée quatre mois. Cette réglementation s’adresse aux bateaux, et elle s’applique dès le mois de juin comme l’annoncent les autorités thaïlandaises.

Maya Bay, 80 % des récifs coralliens détruits

Chaque année la Thaïlande voit défiler 35 millions de touristes. Maya représente l’un des lieux les plus populaires pour les vacanciers. Cet endroit sauvage, à l’eau couleur turquoise et au sable blanc est célèbre depuis les années 2000 grâce aux film “La Plage”. Nombreux sont ceux qui aiment l’idée de parcourir un lieu où l’acteur Léonardo Dicaprio a mis les pieds quelques années auparavant.

Cette affluence sur l’île Koh Phi Phi Ley, au sud des îles Phi Phi, dégrade le site. Les touristes viennent apprécier coquillages et crustacés sans penser aux respects des récifs coralliens. Presque 80 % de ces récifs sont détruits par le passage de ces voyageurs qui n’hésitent pas à marcher dessus…

Chaque jour, 5 000 vacanciers viennent observer ces montagnes verdoyantes et cette eau cristalline. Qui dit touristes, dit bateaux, et ces moyens de transport sont aussi concernés dans la dégradation des récifs.

Réglementation des bateaux, vacances pour les récifs coralliens

“Il s’agit de régénérer l’environnement de la baie, notamment les récifs de corail, abîmés par les bateaux et la surpopulation touristique”, indique l’AFP Worapoj Lomlin, responsable du parc national de Koh Phi Pho.

“Le nombre de touristes se rendant sur les plages de Krabi ne cesse d’augmenter, alors que les ressources n’ont pas évolué. Cela amène sur l’île beaucoup d’ordures, de bruit et de bateaux surpeuplés qui ont plus de chances de provoquer des accidents, et des dommages irrévocables pour l’environnement.”, poursuit le responsable.

Les touristes pourront toutefois s’y rendre grâce à l’accès à l’île par l’arrière. Selon les experts, seule une fermeture permanente de l’île permettrait de préserver les récifs coralliens. Pourtant, la plage sera totalement réouverte aux bateaux et touristes dès octobre.


Le caméléon peut lancer sa langue jusqu’à 96 km/heure en un centième de seconde

— @DailyGeekShow