Lucio Delgado, un résident permanent des États-Unis, a été stupéfait quand on lui a refusé des textes en braille lors de la partie lecture et écriture du test de citoyenneté américaine. À cause de cela, Lucio Delgado a échoué au test, alors qu’il avait brillamment réussi le test oral.

Un manquement discriminatoire de la part de l’agence de citoyenneté américaine

Lucio Delgado attendait avec impatience le jour où il pourrait devenir citoyen américain. Originaire du Mexique, le jeune homme de 23 ans avait déménagé aux États-Unis, à Chicago, en 2014 pour une vie meilleure. « Ici, j’allais obtenir l’éducation que je ne pouvais pas avoir au Mexique. J’allais être quelqu’un. J’allais rendre ma famille fière », a déclaré Delgado à CBS Chicago. C’est donc le cœur rempli d’espoir qu’il est allé au bureau de poste pour récupérer les résultats de son test de citoyenneté.

— Oleg Golovnev / Shutterstock.com

Malheureusement, la lettre envoyée par les services de la citoyenneté et de l’immigration des États-Unis (USCIS) indiquait qu’il avait échoué à la partie lecture du test et n’était donc pas admissible à la naturalisation. « Malheureusement, vous n’êtes pas apte à lire une phrase en anglais », disait la lettre. Il est à savoir que lorsqu’il a passé le test au mois de mai, la section de lecture n’était pas disponible en braille. Aveugle de naissance, Delgado a bien demandé le texte en braille, mais il lui a juste été proposé en gros caractères.

Pour justifier cet affront, l’USCIS a soutenu que Delgado n’a pas fourni de certificat médical délivré par un médecin pour prouver qu’il était aveugle, a rapporté le Washington Post. De son côté, le jeune homme a déclaré qu’il avait apporté un certificat délivré par un optométriste qui l’avait enregistré comme légalement aveugle, mais des responsables lui avaient dit qu’il aurait dû voir un ophtalmologiste. L’USCIS a donc proposé à Delgado de revenir pour un deuxième entretien avec un certificat délivré par un ophtalmologiste.

Vers la mise en place de mesures pour assurer la non-discrimination des personnes handicapées

Malheureusement, Delgado n’a pas d’assurance maladie et il n’a pas non plus les moyens de payer des services spécialisés. Face à toutes ces difficultés, Delgado a pu obtenir un rendez-vous avec des agents fédéraux à qui il a expliqué sa situation. Ces derniers ont déclaré qu’ils étaient prêts à l’aider, a rapporté le New York Times. Par ailleurs, après que Delgado a rendu son histoire publique, il semblerait que l’USCIS ait commencé à changer ses méthodes. En effet, depuis novembre, la lecture en braille est disponible pour le test de citoyenneté.

« L’USCIS a mis en place des politiques pour garantir que des aménagements soient fournis aux personnes handicapées, et nous nous efforçons de veiller à ce que ces politiques soient respectées en tout temps », a déclaré l’agence au New York Times. En plus de ce changement majeur dans le test de citoyenneté, l’USCIS a recontacté Delgado depuis qu’il a dévoilé son histoire au monde. Ce dernier devrait ainsi repasser son test de citoyenneté dans de meilleures conditions, et ce, sans avoir à dépenser de l’argent pour obtenir un certificat médical.  

3
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
Un aveugle échoue au test de citoyenneté américaine car l’immigration le lui a refusé en braille - Revolution Jaune

[…] Cliquez ici pour lire la suite Un aveugle échoue au test de citoyenneté américaine car l’immigration le lui a refusé en brail… […]

trackback
Vos infos, news ( et autres ) du 12 mars 2020.. – Les moutons enragés

[…] Un aveugle échoue au test de citoyenneté américaine car l’immigration le lui a refusé en brail…. Les États-Unis n’hésitent pas à utiliser des moyens immoraux pour faire échouer les immigrants […]