Enfin une solution simple et efficace pour combattre la pollution des eaux… À quand en France ?

La pollution de l’océan est l’un des pires fléaux auquel fait face notre planète. Avec un peu d’effort et de bonne volonté, il est pourtant tout à fait possible de lutter contre le rejet des déchets dans les océans. C’est notamment ce que nous prouve cette technique à la fois simple et innovante utilisée par les australiens pour éviter que les déchets des égouts n’aillent dans la mer.

De simples filets pour retenir les déchets

L’Australie a trouvé un moyen innovant de nettoyer le plastique des plans d’eau. Les filets réutilisables sont placés dans la tubulure pour empêcher que des déchets d’au moins 5 millimètres ne pénètrent dans les lacs, les rivières et les océans. C’est une technique rentable qui nécessite un minimum de maintenance. De plus, c’est une méthode simple et efficace pour garder les plans d’eau propres. Cette technique n’est pas nouvelle : elle est utilisée dans différentes régions d’Australie depuis plus de 15 ans.

Ces filets empêchent non seulement les déchets plastiques d’entrer dans l’océan, mais aussi les matériaux organiques comme les feuilles. On peut trouver ces filets dans des villes comme Sydney, où la pollution est des plus importantes et doit être traitée. Les mailles en acier inoxydable sont placées à l’ouverture des tuyaux d’écoulement des égouts. L’eau s’écoule facilement à travers ces filets. Les filets sont vidés après un intervalle de temps de 3 mois ou en fonction du volume de déchets et des précipitations. Le processus de nettoyage est également facile. Il ne faut que 3 personnes et une grue pour le nettoyer en seulement 3 heures !

L’état alarmant de la pollution des océans

Les océans sont les plus grands plans d’eau de la planète Terre. Au cours des dernières décennies, les activités humaines excédentaires ont gravement affecté la vie marine des océans de la planète. La pollution des océans, également connue sous le nom de pollution marine, est la propagation de substances nocives telles que des hydrocarbures, des déchets plastiques, des déchets industriels et agricoles et des particules chimiques dans l’océan. En plus des océans, tous les plans d’eau sont également concernés par la pollution des eaux.

Actuellement, les scientifiques estiment que l’équivalent d’un camion de déchets est rejeté dans la mer chaque minute ! Cela correspond à 1,4 milliard de kilos de déchets par an. En général, on ne se rend compte de la gravité de la pollution des eaux que lorsque les catastrophes naturelles mettent en évidence la grande quantité de déchet dans les plans d’eau. Dans le cas de l’Australie, la pollution des eaux atteint son apogée lorsqu’il y a des tempêtes ou de fortes averses.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux