courant-oceanique
— Antrakt2 / Shutterstock.com

De nouvelles données suggèrent que la circulation méridienne de retournement de l’Atlantique (AMOC) approche de son point de basculement, avec de profondes répercussions sur le climat mondial.

Tapis roulant océanique

Souvent décrit comme un « tapis roulant », l’AMOC joue un rôle clé dans le transport des eaux chaudes et salées des tropiques vers le nord par l’intermédiaire d’un réseau de courants océaniques. À mesure qu’elles s’approchent du pôle, ces eaux de surface se refroidissent progressivement. Devenant plus denses, elles s’enfoncent dans les profondeurs de l’océan et le cycle recommence.

Ces dernières années, plusieurs études ont conclu que ce mouvement continu, jouant un rôle crucial dans la régulation du climat mondial et favorisant des conditions météorologiques plus clémentes en Europe du Nord-Ouest et dans l’Atlantique Nord, montrait d’importants signes de ralentissement.

Dans le cadre de travaux publiés dans la revue Science Advances, des chercheurs de l’université d’Utrecht ont utilisé un modèle avancé, prenant notamment en compte la température, la salinité, le mouvement des masses d’eau et les effets du changement climatique, afin de simuler l’écoulement de l’AMOC sur plus de 2 000 ans.

— Osman Temizel / Shutterstock.com

Point de bascule

Un point de bascule inquiétant a été observé au bout de 1 750 ans, caractérisé par un effondrement brutal (moins d’une centaine d’années) plutôt que progressif. Selon les chercheurs, celui-ci serait étroitement lié à la fonte accélérée des glaciers du Groenland et des calottes glaciaires de l’Arctique, déversant de grandes quantités d’eau douce dans l’océan qui empêchent les eaux plus salées de s’écouler en direction du sud.

Globalement, la comparaison de ces résultats aux mesures de salinité les plus récentes renforce l’idée d’un arrêt soudain et potentiellement irréversible de l’AMOC dans un avenir relativement proche.

Outre une baisse significative des températures en Europe de l’Ouest et des régimes de précipitations mondiaux perturbés, un tel phénomène impacterait également profondément la redistribution du carbone et des nutriments essentiels à la vie marine.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
ozarmes
ozarmes
2 mois

C’est la cata pour les effets du réchauffement climatique dans l’Europe de l’Ouest et du Nord. Ma note de chauffage va repartir à la hausse !!