― Iakov Filimonov / Shutterstock.com

Afin de garantir la sécurité des femmes victimes de harcèlement de rue ou d’agression, l’application « Garde ton corps » a vu le jour le 10 août. Le but est de pouvoir envoyer un message d’alerte et trouver rapidement un endroit où se mettre à l’abri.

Créée par Pauline Vanderquand après avoir subi du harcèlement de rue, « Garde ton corps » souhaite protéger toutes les femmes victimes d’agression et de harcèlement de rue lors de leurs déplacements quotidiens. La créatrice explique l’origine du projet au Parisien : « J’ai eu un vrai ras-le-bol, le lendemain je lançais le projet de l’appli, trop d’histoires de harcèlement me revenaient aux oreilles. »

Le confinement a malheureusement contraint la jeune femme à mettre en pause le développement de l’appli. Cette dernière est toutefois disponible à Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, et s’étend au reste de la région. Désormais disponible à Paris, l’application permet d’accéder à trois services :

  • « Je rentre » : envoie votre géolocalisation en temps réel et est transmise par SMS à des contacts choisis ;
  • « Lâche-moi » : permet à l’utilisatrice de trouver un lieu de refuge pour se mettre en sécurité. Il s’agit de bars, restaurants, hôtels et même commerces qui ont signé un contrat avec l’appli ;
  • « Aide-moi ! » : envoie très rapidement un SMS, la géolocalisation et son niveau de batterie à des contacts qui sont informés du danger de l’utilisatrice.

Prochainement, Pauline Vanderquand souhaite ajouter deux fonctionnalités : « Je sors » et « Je voyage ». L’appli peut être téléchargée gratuitement sur iOS à la mi-août et est déjà disponible sur Android.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
RUSTINETTE Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
RUSTINETTE
Invité
RUSTINETTE

le monde à l’envers, ras le bol de tous ces étrons qui se permettent de l’incivilités envers les femmes et c’est toujours aux femmes de se protéger, à quand une éducation de l’homme ?? les femmes ne sont pas des morceaux de viandes sur un étal, le gouvernement s’en tape… Lire la suite »