Beaucoup d’entre nous ne savent pas distinguer la différence entre les antioxydants et les radicaux libres. Pire encore, on a tendance à les confondre ou à juste les définir comme un grand groupe de molécules avec toutefois une distinction particulière que l’industrie alimentaire et l’industrie marketing nous ont énoncée : les antioxydants sont bons pour notre santé et les radicaux libres ne le sont pas. Mais est-ce totalement vrai ?

Antioxydant et radical libre, qu’est-ce que c’est ?

Un essai clinique de 1996 a démontré le contraire, puisqu’une expérimentation fut stoppée nette après que les participants auxquels on avait donné du bêta-carotène présentèrent plus de risques de contracter le cancer du poumon. De plus, une étude publiée dans la revue Cell a apporté de nouvelles informations sur le comportement des radicaux libres et des antioxydants dans notre corps et qui risquent probablement de changer le regard qu’on leur porte actuellement.

Retour sur les bancs du lycée. Un antioxydant, vu du côté nutritionnel, est une molécule qui agit comme un donneur d’électrons tandis qu’un radical libre est une molécule qui ne possède qu’un seul électron dans une couche externe d’électrons.

Expliquons-nous : les électrons voyagent en petits nuages autour d’atomes (ce sont de minuscules blocs de matière qui composent toute chose sauf le vide) et qui vont généralement paire par paire. Toutefois, il arrive qu’un électron perde ou s’éloigne de son partenaire et c’est ainsi que vous obtenez un radical libre. Cependant, il faut savoir que les radicaux libres sont très réactifs, si bien qu’ils feront tout pour s’attirer un nouveau compagnon, quitte à voler les électrons d’autres molécules, qu’il s’agisse de protéines ou d’ADN et, ce faisant, ils modifient leur structure et leur fonction.

C’est là que les antioxydants interviennent. Quand un radical libre est esseulé, les antioxydants ont pour rôle de leur donner un électron et, ainsi, d’éviter que les radicaux libres se servent ailleurs dans le corps et causent un désordre. En d’autres termes, nous serions mal sans les antioxydants… mais nous serions aussi mal sans les radicaux libres. On vous explique pourquoi.

Il y a un fragile équilibre à préserver entre les antioxydants et les radicaux libres © Pixabay

Pourquoi a-t-on besoin de radicaux libres ?

Il faut savoir qu’il y a des moments où notre corps doit se débarrasser de certaines éléments. En général, notre corps tue les bactéries, virus et autres envahisseurs mais, parfois, notre corps élimine aussi ses propres cellules. En effet, parfois, nos cellules se divisent, et ce faisant elles accumulent des mutations et commencent à agir contre le corps. Dans les meilleures conditions, notre corps les élimine avant que ces cellules ne se transforment en cancer et pour ce faire, le corps utilise différents moyens parmi lesquels se trouve l’utilisation des radicaux libres. En d’autres termes, votre système immunitaire utilise leur pouvoir destructeur à bon escient.

Les radicaux libres trouvent aussi leur utilité quand vous vous faîtes une coupure au doigt. Pour prévenir le risque d’infection, le corps produit ainsi plus de radicaux libres dans cette région. En résumé, toute l’inflammation dans notre corps est traitée par les radicaux libres, ce qui les rend indubitablement utiles et nécessaires à notre corps. En leur absence, une inflammation chronique peut provoquer plusieurs maladies comme le cancer.

En réalité, les radicaux libres sont essentiels pour notre organisme © Pixabay

Le corps régule lui-même ses antioxydants et radicaux libres

Par ailleurs, il faut aussi savoir que notre corps produit ses propres antioxydants et en retire dans notre nourriture quand cela est nécessaire afin de maintenir un bon équilibre. De ce fait, même si dans le commerce, on nous incite à voir les antioxydants comme des vitamines hydrosolubles, il faut retenir qu’en prendre trop ne va pas améliorer notre santé. Cela peut même la dégrader vu que ce surplus d’antioxydants risque d’empêcher les radicaux libres de faire correctement leur travail, qui est notamment d’éliminer les cellules pouvant se transformer en tumeur ou en cancer.

En résumé, les radicaux libres et les antioxydants sont deux groupes de molécules qui ont chacun leur rôle dans notre organisme. Pour préserver ce délicat équilibre et prévenir les risques de maladie, avoir une alimentation équilibrée et pratiquer une activité physique régulière restent les meilleures habitudes à adopter.

Manger équilibré et faire du sport, les clés d’un bon rapport radicaux libres/antioxydants © Pixabay

COMMENTEZ
5

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
JeromeEF GBDufreneClaude Besnou Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Claude Besnou
Invité
Claude Besnou

The perfect « FAKE NEWS »

Dufrene
Invité
Dufrene

Article nul visant à mélanger les données sans aucune autre argumentation ni illustration par des exemples.
Le type même de non-sens qui n’est que du verbiage imbécile, qui n’apporte rien et sème le doute dans l’esprit des gens juste pour rien.