— Ruslan Shugushev / Shutterstock.com

Dans de nombreux cas, les anomalies génétiques représentent des désavantages, autant sur le plan physiologique que physique et esthétique. Mais il arrive parfois que cela joue en notre faveur. Il existe notamment une anomalie génétique qui peut rendre la personne qui en souffre très musclée.

En 2007, le cas de Liam Hoekstra a attiré l’attention des médias et du public. Alors que le petit garçon n’était même pas âgé de deux ans, il avait déjà une musculature très développée, et était doté d’une force incroyable pour un enfant de son âge. Alors qu’il n’était âgé que de neuf mois, il était déjà capable de réaliser des tractions, avait alors raconté sa mère adoptive. Sachant parfaitement qu’une telle force n’est pas normale, les parents du petit garçon l’ont emmené voir des spécialistes. Ces derniers ont diagnostiqué chez Liam une maladie rare appelée hypertrophie musculaire.

Cette maladie serait notamment liée à la myostatine, une protéine qui régule la croissance des tissus musculaires chez l’être humain. La maladie est si rare que seuls quelques cas similaires ont été documentés dans la littérature médicale. Cela signifie que le cas de Liam n’est pas isolé. D’ailleurs, un jeune garçon allemand a également développé une super-force, et cela était également lié à une anomalie génétique relative à la myostatine, a rapporté ABC News. Il faut également noter que les humains ne sont pas les seuls à souffrir d’hypertrophie musculaire, puisque les animaux sont également concernés par cette anomalie.

Si l’histoire de Liam avait fasciné le monde, on n’a plus eu de nouvelles de lui depuis longtemps.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de