LES TIGRES DU BENGALE ET DE SUMATRA

Ce félin à la prestance majestueuse est principalement chassé pour sa fourrure. D’autre part, une folle rumeur sur des prétendues vertus médicales et aphrodisiaques de son sang, organes et os, en ont fait une proie pour des élites indiennes et asiatiques. En Inde, les villes ont pris le pas sur les territoires du tigre, limitant les proies et affaiblissant leur espace vital. En 1900, environ 45 000 individus étaient recensés. A peine 4 000 tigres du Bengale sont aujourd’hui comptabilisés. De plus, il est important de noter qu’il s’agit de la sous-espèce comptant le plus grand nombre d’individus, soit la moitié de tous les tigres de la planète. En Indonésie, le Tigre de Sumatra connaît le même sort que son cousin indien. Il ne resterait que 700 individus encore vivants sur le globe. 

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de