Impossible d’y échapper, une importante canicule s’abat sur toute la France. Il est obligatoire de rester hydraté durant toute la journée et de veiller sur les personnes les plus vulnérables, notamment les enfants et les personnes âgées. Mais les dégâts de la canicule ne menacent pas seulement l’Homme, mais aussi les animaux. Et avec ce petit geste simple, nous pourrions en sauver des milliers. Explications.

La canicule et ses ravages

La vague de chaleur qui vient du Sahara prévoit des températures au-dessus des 40° la semaine prochaine. Arrivant très tôt cet été, une telle canicule n’était pas arrivée depuis 1947 en France. Elle a déclenché de multiples incendies et une sécheresse alarmante, les animaux sont frappés de plein fouet dans leurs habitats naturels.

Les oiseaux sont parmi les victimes les plus importantes. En effet, généralement, les mois de mai et de juin correspondent à une saison d’élevage pour les plus jeunes. Elle est essentielle dans le développement des oiseaux, et est fortement impactée par les fortes chaleurs qui leur coupent l’accès à l’eau. Sans ce ravitaillement habituellement issu des mares et gouttières, les oiseaux sont privés de ces sources d’hydratation, et sont livrés à eux-mêmes. L’une des espèces les plus affectées, comme l’explique le spécialiste et président de Faune Alfort Jean-François Courreau à Franceinfo, c’est le martinet.

De plus, l’eau est essentielle pour les oiseaux pour plusieurs raisons. Évidemment, comme tous les animaux, ils ont besoin de boire. Mais également, le nettoyage de leurs plumes est une étape essentielle dans leur quotidien. Ici, avec une telle vague de chaleur, il est impossible pour les oiseaux de se désaltérer sur place, et ils doivent chercher leur source d’eau plus loin. Cela les oblige à faire de plus longues distances en vol, et à mettre leur vie en danger, comme l’explique Jean-François Courreau. De plus, certains ne peuvent tout simplement pas le faire car ils ne peuvent pas s’éloigner de leurs petits.

Hormis les oiseaux, nous pouvons également citer les hérissons qui souffrent grandement de la sécheresse. C’est particulièrement vrai chez les petits, qui dépendent encore du lait de leur mère, et qui ne peut pas être emmagasiné sans une source d’eau régulière. Enfin, pour tous les animaux qui nichent sous des toits à des endroits exposés au soleil, leur habitat devient très vite une véritable fournaise. En réaction, les jeunes vont instinctivement chercher à en sortir, ce qui entraîne très souvent une chute fatale.

Comment aider, de manière simple ?

Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, le principal danger qui guette les animaux en période de canicule est la déshydratation. Dans les centres qui s’occupent des animaux, la principale tâche est de les réhydrater, que ce soit par perfusion ou en intraveineuse.

Mais à l’échelle des particuliers, nous pouvons agir simplement en prévention en mettant à disposition de ces oiseaux des points d’eau. Il suffit de mettre une assiette ou un dessous de pot de fleurs sur son balcon ou dans son jardin, avec de l’eau. Si des milliers de personnes agissent, des milliers d’oiseaux auront accès à des points d’eau temporaires qui pourront leur sauver la vie. Pour les personnes qui ont un peu plus de place, vous pouvez également mettre un récipient un peu plus profond, afin que des oiseaux puissent y faire leur toilette et s’y baigner. En revanche, faites attention à ne pas mettre trop d’eau, 5 cm maximum, sinon il y a un fort risque de noyade.

Dans un communiqué, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) invite d’ailleurs tous les citoyens à « installer à l’ombre, dans le jardin ou sur le balcon, un récipient peu profond (3-4 cm) rempli d’eau. Cela permettra aux oiseaux et aussi aux hérissons, aux écureuils et aux abeilles de se désaltérer. Cette eau devra être renouvelée régulièrement afin d’éviter la propagation de maladies. » Un petit geste qui ne prend que quelques secondes, et qui pourrait sauver de nombreuses vies.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de