— Sundry Photography / Shutterstock.com

Le géant du commerce électronique Amazon a annoncé vouloir investir 1 milliard de dollars dans la numérisation des petites et moyennes entreprises en Inde. Cette nouvelle est loin de plaire à tout le monde, suscitant même la colère des chefs d’entreprises locaux.

Un autre projet d’expansion colossal d’Amazon en Inde

Dans le cadre de ses plans d’expansion, Amazon a annoncé son intention d’investir 1 milliard de dollars dans la numérisation des petites et moyennes entreprises en Inde. La nouvelle a été annoncée par Jeff Bezos lui-même lors d’un événement organisé le 15 janvier au stade Jawaharlal Nehru, à New Delhi. Amazon affirme que l’initiative vise à autonomiser les petites entreprises, et que la société travaille déjà avec plus d’un demi-million de vendeurs indiens sur sa plateforme.

Jeff Bezos a également affirmé vouloir consolider les liens diplomatiques entre l’Inde et les États-Unis avec cette initiative. Dans son discours, Bezos a notamment déclaré : « Je prédis que le 21e siècle sera le siècle indien. L’alliance la plus importante sera l’alliance entre l’Inde et les États-Unis, la plus ancienne démocratie du monde et la plus grande démocratie du monde. »

Amazon et Jeff Bezos qualifiés de « terroristes économiques » par les commerçants en Inde

Il est à savoir qu’Amazon a déjà dépensé au moins 5 milliards de dollars en Inde. En septembre 2019, Amazon a ouvert un immense complexe de bureaux dans la ville d’Hyderabad. Si le géant du commerce en ligne affirme vouloir aider les commerçants indiens, l’expansion agressive d’Amazon dans le pays a indigné des millions de propriétaires de petites entreprises de vente au détail.

Ces derniers affirment que le géant du commerce en ligne a nui à leurs moyens de subsistance en offrant de fortes remises sur le prix des produits proposés par les concurrents, a rapporté le New Delhi Times. Face à cette situation, des milliers de personnes sont descendues dans la rue en Inde pour protester contre la décision du géant du commerce électronique de se développer encore plus dans le pays.

Par ailleurs, il faut également savoir que cette annonce d’Amazon arrive peu après que la Commission de la concurrence de l’Inde (CCI) a annoncé qu’Amazon et Flipkart feront l’objet d’une enquête concernant des violations présumées du droit de la concurrence. Ladite enquête a été demandée par une association de commerçants basée à New Delhi, Delhi Vyapar Mahasangh, il y a quelques jours.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de