espérance de vie
— Hyejin Kang / Shutterstock.com

Bien que l’idée d’une vie plus longue et en meilleure santé puisse sembler attrayante à première vue, il est très important de prendre en compte les inconvénients qui y sont liés. Car, oui, l’allongement de la durée de vie des êtres humains peut poser de sérieux problèmes sur le plan éthique, social et économique.

L’être humain vit de plus en plus longtemps

Nous allons tous mourir un jour, et chacun d’entre nous aimerait repousser cette date fatidique le plus longtemps possible. En effet, de nombreuses recherches sont en cours pour tenter d’allonger encore plus l’espérance de vie des êtres humains. Il est important de noter que l’espérance de vie des humains n’a eu de cesse d’augmenter au fil du temps. Et grâce à la médecine moderne et à l’amélioration des conditions de vie dans le monde moderne, l’espérance de vie moyenne dans le monde est désormais estimée à 72 ans.

À titre de comparaison, l’espérance de vie au cours du Moyen Âge était de 30 à 40 ans, et de 60 à 70 ans au milieu du 20e siècle. Étant donné que la majorité des gens aimeraient vivre plus longtemps dans les meilleures conditions, on pourrait penser que chercher des moyens pour allonger la durée de vie des êtres humains est une noble cause. Certes, il y a de nombreux avantages individuels à l’allongement de la durée de vie, mais sur le plan communautaire, c’est plus compliqué.

vieillissement
— mrmohock / Shutterstock.com

Les désavantages d’une espérance de vie prolongée

L’un des principaux inconvénients concerne le fait que l’allongement de l’espérance de vie n’est pas uniforme, et cela bénéficie surtout aux personnes aisées. Sur le plan éthique, les financements énormes qu’on alloue aux recherches sur ce sujet sont donc controversés et sont considérés comme moins importants et moins urgents, dans la mesure où il n’y a généralement pas d’impact sur les plus démunis. Un autre dilemme éthique lié à l’allongement de la durée de vie concerne l’absence de garantie pour une bonne qualité de vie au cours d’une plus longue période de vieillesse.

Sur le plan social et économique, l’allongement de la durée de vie des êtres humains est également un problème, car les ressources dont nous disposons – que cela soit en matière d’alimentation, d’énergie, de soins de santé, de sécurité sociale et de retraite – sont limitées. À mesure que les gens vivent plus longtemps, la demande pour ces ressources augmente. Cela peut entraîner des problèmes de manque, d’inégalités et de conflits intergénérationnels et institutionnels sur l’allocation des ressources.

Le vieillissement de la population est également un problème à prendre en compte. Une population gériatrique plus importante peut en effet devenir une lourde charge pour les différents pays et États, surtout sur le plan financier. En effet, une espérance de vie plus longue signifie une période de retraite plus longue. Cela rend les planifications financières et les systèmes de retraite plus complexes, notamment à cause de l’alourdissement des ressources financières qu’on doit y allouer. Bref, il n’y a rien de plus normal que de vouloir vivre très longtemps, mais il faut prendre en compte tout ce que cela implique réellement.

S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hannibal
Hannibal
8 mois

Il faut vraiment être dans une civilisation dégénérée pour justifier de ne pas chercher (voire raccourcir pendant qu’on y est ?) la durée de vie. Il me semble qu’il a déjà été établi que le fait de vivre plus longtemps et en meilleure santé causait mécaniquement une baisse de la… Lire la suite »

Last edited 8 mois by Hannibal