Fruit de longs mois de travail, cette éolienne destinée aux autoroutes produit de l’énergie grâce au vent généré par le passage des voitures. Ce dispositif innovant imaginé par 4 lycéens français leur a permis de remporter le prix de la catégorie énergie de Science Factor, concours d’innovations scientifiques réservé aux adolescents.

Une mini-éolienne qui récupère le flux d’air généré par le passage des véhicules

Élèves de terminale S au lycée public de Chauny dans l’Aisne, Clara, Mélissa, Manon et Rémy travaillent depuis octobre 2018 sur leur projet : une éolienne miniature destinée aux autoroutes baptisée Autolienne. Ce dispositif innovant se place sur le rail de sécurité qui borde les voies et va récupérer le flux d’air généré par les véhicules qui les empruntent, qu’il s’agisse de véhicules légers ou de poids-lourds, dont le passage génère beaucoup de vent. Une invention qui leur a permis de remporter le concours Science Factor dans la catégorie Engie.

Recrutés par leur professeur de SVT en début d’année, les quatre adolescents se sont rapidement tournés vers un projet écolo. Comme l’a expliqué Clara, leader du groupe : « Le développement durable est une thématique très importante pour moi. J’aimerais en faire mon métier plus tard et devenir ingénieure dans ce domaine ». Chacun des membres du groupe joue un rôle précis dans la conduite du projet. À l’aise avec les logiciels de montage, Rémy s’est par exemple chargé de la vidéo de présentation du dispositif, tandis que Clara, à l’aise avec les chiffres s’est occupée des aspects plus techniques.

L’énergie produite peut être réinjectée dans les bornes de péage et les panneaux autoroutiers

Pendant plusieurs mois, les adolescents ont consacré deux pauses déjeuner hebdomadaires au projet Autolienne, et ont pu compter sur le soutien et l’aide de leurs professeurs. Selon Clara : « Ce qui nous a pris le plus de temps, c’était de fabriquer la maquette. L’électricité produite par la mini éolienne est stockée sur place et peut être réinjectée dans des bornes de péage ou dans les panneaux à message que l’on voit au bord de la route. Pour augmenter son rendement, il faut en installer à intervalles réguliers, c’est en tout cas ce qu’ont démontré les tests réalisés en laboratoire ».

Définitivement écolo, cette éolienne miniature conçue à partir de matériaux recyclables récupérés auprès d’entreprises partenaires est majoritairement composée de plexiglas et de bois et des matériaux recyclables récupérés auprès d’entreprises partenaires. Le groupe lauréat du concours Science Factor va désormais travailler en collaboration avec une entreprise ou un ingénieur afin de rendre le projet Autolienne viable industriellement et économiquement, sans négliger les indispensables révisions pour les épreuves du baccalauréat qui approchent à grands pas.

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
ChouTeddydiego48 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
diego48
Invité
diego48

L’éolien, quelle merde pour les paysages, merci les écolos !