— © Auteur inconnu / Wikipedia ― © Kalel2007 / Wikipedia

Vous faites peut-être partie de ceux qui apprécient porter des vêtements ou bien des baskets des célèbres marques Adidas et Puma. Aujourd’hui, ces deux marques sont au coude-à-coude sur le marché. Malgré cela, saviez-vous qu’elles sont en réalité le fruit du travail de deux frères allemands de la famille Dassler ?

Au cours des années 1920, Adolf Dassler et son frère Rudolf Dassler prennent la décision de créer la société Gebrüder Dassler Schuhfabrik à Herzogenaurach, ville de Bavière. Alors qu’Adolf porte un grand intérêt au sport et souhaite à tout prix fabriquer des chaussures de sport, Rudolf est quant à lui passionné par les voitures de sport. Ce contraste de goûts va tout de même leur permettre de s’associer, notamment pour fournir l’équipe allemande aux Jeux olympiques d’Amsterdam en 1928. S’il s’agit d’un premier pas vers le succès, il s’agit aussi du début de conflits entre les deux frères.

Par la suite, cette notoriété va permettre à la société familiale de bénéficier de nouvelles opportunités. En effet, Adolf souhaitait investir davantage pour développer ses produits et Rudolf insistait sur le fait que cette publicité ne pouvait leur apporter que des bénéfices. Les indifférences entre les deux frères se sont ensuite accentuées à partir de la Seconde Guerre mondiale. En effet, alors que la production était fortement ralentie par le régime, Rudolf refusait d’embaucher ses neveux afin de leur éviter d’être appelés au front. Le climat familial devenait donc de plus en plus tendu. Les frères Dassler furent alors contraints de s’écarter de leur société. L’entreprise fut donc léguée à leurs épouses devenues co-gérantes. Elles sont toutefois rapidement devenues de véritables rivales. De conflits en rumeurs, ces deux femmes n’ont cessé de s’affronter au détriment de la stabilité de la société. Au cours de cette période, celle-ci était d’ailleurs au service de l’armée allemande pour la fabrication de chaussures et de bottes pour les soldats. Lorsque les frères Dassler revinrent en 1945 à Herzogenaurach, il était malheureusement trop tard pour établir quelconque réconciliation.

C’est en avril 1948 que la fabrique de chaussures des frères Dassler ferma définitivement ses portes. De cette séparation, deux entreprises virent le jour : celle d’Adolf Dassler, qui conserva la technique, et celle de Rudolf Dassler, qui conserva le côté commercial. Pour nommer leurs entreprises, ils eurent tout de même une idée similaire : utiliser la première syllabe de leur prénom et l’associer à la première syllabe de leur nom de famille. 

Résultat : Adolf nomma sa société “Addas” et Rudolf “Ruda”. Néanmoins, le registre du commerce refusa à Adolf le nom Addas, nom similaire déjà utilisé pour une autre marque. Adi ajouta donc une simple lettre et donna le jour à la société Adidas. Constatant que le nom de son entreprise n’était pas très vendeur, Rudolf changea deux consonnes et donna naissance à la société “Puma”.

Finalement, Adolf et Rudolf décidèrent d’implanter leurs entreprises à Herzogenaurach. Bien que les frères Dassler ne soient actuellement plus à la tête de leurs sociétés depuis les années 1970, Adidas et Puma semblent toujours indirectement liées pour encore de nombreuses années.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de