Entre amour, balades, travail, marché, petits tracas du quotidien, cafés, distribution de nourriture aux pigeons, moments passés en famille dans les jardins et soirées pleines de joie, découvrez dans ce documentaire comment se déroulait un dimanche courant en 1957.

Malheureusement, à la fin de la journée, les jardins se vident, les rues sont désertes et la joie s’évapore progressivement. La tombée de la nuit laisse place à une tout autre atmosphère. A la joie d’une belle journée, se succèdent les divertissements de la nuit avec les carrousels et les soirées. Puis, le lendemain matin se lève à nouveau. La vie à Paris le dimanche semble donc être un éternel recommencement.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de