JAMES HARRISON, L’HOMME AU BRAS D’OR 

 James Harrison a pu sauver la vie de 2,4 millions de personnes tout au long de la sienne. En effet, le sang de cet australien contient un anticorps très rare qui permet de guérir la maladie de Rhésus, mortelle chez les nouveaux nés.

L’homme a donné son sang pas moins de 1173 fois et détient ainsi le record du monde de don du sang. À l’âge de 77 ans, il a été forcé d’arrêter ce don étant à l’âge maximal autorisé pour cet acte en Australie. Son sang a pourtant été utilisé dans le développement d’un médicament, l’anti D qui devrait permettre de bannir la maladie de Rhésus chez les enfants.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de