Des armes à feu 

À partir de l’année 1986, toutes les missions spatiales soviétiques transportaient à leur bord un pistolet à canon TP 82 qui pouvait tirer des balles ou des fusées de signalisation. Ce pistolet ne sert pas à une potentielle guerre spatiale avec des nations extraterrestres mais pour se protéger des loups de Sibérie. C’est la désastreuse mission de Voskhod 2 en 1965 qui a rendu obligatoire ce port d’armes.

En effet, en essayant de rentrer sur terre, les astronautes ont rencontré des difficultés avec leur système de guidage automatique, ils devaient piloter manuellement et n’avaient pas assez de carburant pour corriger leur trajectoire. La capsule a donc été parachutée à 1500 km à l’ouest du site d’atterrissage prévu, en plein milieu de la forêt sibérienne. C’était alors la saison des amours et les loups et les ours étaient particulièrement agressifs. Heureusement, une équipe a pu les récupérer à temps mais depuis les pistolets automatiques font toujours partie des kits de survie russes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de