Lamartine devant l’Hôtel de Ville de Paris le 25 février 1848 refuse le drapeau rouge, Henri Félix Emmanuel Philippoteaux (XIXe siècle)

Le drapeau français a failli disparaître lors de la Révolution de 1848

Lors de l’instauration provisoire de la IIe République, les révolutionnaires brandissent un drapeau rouge sur les barricades, en mémoire de la Révolution de 1789. Symbole de la lutte ouvrière, c’est ce même drapeau qui aurait inspiré plus tard les révolutionnaires russes et qui serait à l’origine de la couleur du drapeau de l’URSS. Les insurgés tentent alors d’imposer le drapeau rouge, mais Alphonse de Lamartine, alors membre du gouvernement provisoire, s’y oppose. Dans un discours resté célèbre, daté du 25 février 1848, Lamartine loue la grandeur du drapeau tricolore, qui sera alors définitivement conservé :

 » (…) Jamais ma main ne signera ce décret. Je repousserai jusqu’à la mort ce drapeau de sang, et vous devez le répudier plus que moi, car le drapeau rouge que vous rapportez n’a jamais fait que le tour du Champs-de-Mars, traîné dans le sang du peuple en 91 et en 93, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie. « 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de