3 raisons de voir Peppermint, la vengeance terrible d’une maman qui a perdu sa famille

Peppermint sort en salle demain en France ! Ce thriller millimétré et trépidant signe notamment le retour de Jennifer Garner dans son pays d’origine : le film d’action. A ne manquer sous aucun prétexte.

Une héroïne hors norme

Depuis plusieurs années et son carton dans le désormais culte 30 ans sinon rien, l’ex madame Affleck semblait s’être résolument tournée vers la comédie ou le drame, avec de apparitions dans Wakefield, Men Women and Children ou encore l’excellent Dallas Buyers Club. Seuls les plus âgés se souviennent qu’elle vient à l’origine du cinéma d’action le plus flamboyant, avec 5 ans passés dans la série Alias (entre 2001 et 2006), le tout couronné par son rôle dans Daredevil (2002).

L’actrice ne choisit pas n’importe quel film pour son retour aux sources. Elle sera en effet dirigée par l’un des maîtres du genre, le français Pierre Morel. Le réalisateur de Taken, Banlieue 13 ou encore From Paris With Love reste ici dans son registre scénario aussi simple qu’efficace : Une mère de famille voit ses proches être exécutés devant ses yeux. Abandonnée par une police corrompue et un système judiciaire inefficace, elle revient 5 ans plus tard régler ses compte et obtenir justice.

© STX Films

Les échos de l’Amérique d’aujourd’hui

Les héroïnes féminines sont indubitablement à la mode dans les films d’action depuis Kill Bill (avec des films tels que Lucy ou Red Sparrow). Une évolution qui contraste agréablement les récentes révélations sur les violences sexuelles omniprésente à Hollywood. Jennifer Garner ne s’y est pas trompée : « UN FILM D’ACTION AVEC UNE FEMME DANS LE RÔLE PRINCIPAL ?!!! En salle le 7 septembre », twittait-elle récemment.

Au-delà de sa simplicité revendiquée, le film effleure, sans en faire trop, un grand nombre de grands thèmes et sujets politiques et sociaux de nos sociétés contemporaines : la criminalité organisée, les inégalités sociales, le rôle central de l’argent dans le système judiciaire, l’omniprésence des réseaux sociaux…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jennifer Garner (@jennifer.garner) le

Un film maîtrisé

Ces petits plus ne doivent pas nous faire oublier les principaux atouts du film, à savoir du rythme, du suspense et une belle brochette de fusillades. On ne peut que saluer aussi bien la précision chorégraphique des combats, la rapidité des changements de plan, leur beauté (rappelons ici la double casquette photographe-réalisateur de Pierre Morel), l’habileté du montage…

Côté casting, les studios ont mis les petits plats dans les grands pour attirer des talents comme le rappeur Method Man ou John Gallagher Jr., avec pour résultat des personnages secondaires très convaincants. Si la destruction méthodique d’un cartel de trafiquants de drogues armés jusqu’aux dents par une jeune vengeresse attachante tout aussi redoutable peut nous divertir en cette rentrée, on ne va pas se priver !

© STX Films

3,2 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution.

— OMS