Réalisé par Quentin Baillieux, ce bouleversant court-métrage retrace l’histoire de la tragédie qui s’est déroulée lors de la course automobile des 24 Heures du Mans de 1955. Ayant reçu le prix du meilleur court métrage d’animation au St. Louis International Film Festival, il est désormais éligible aux Oscars 2020 dans la catégorie « Meilleur court-métrage d’animation ».

L’histoire se déroule en 1955, au Mans. La course est grandiose et spectaculaire. Il y a 300 000 spectateurs dans les tribunes. Parmi les différentes équipes, les flèches argentées de Mercedes sont les favorites. Celles-ci sont composées de quatre pilotes qui se relaient via deux voitures : deux Mercedes-Benz 300 SLR. La première équipe est composée par le Français Pierre Levegh et l’Américain John Fitch. La deuxième de l’Argentin Juan Manuel Fangio et le Britannique Stirling Moss.

Il est 18 heures lorsque la voiture de Pierre Levegh explose dans les gradins. Les débris du moteur sont projetés sur plus de 70 mètres. C’est l’hécatombe : 80 personnes trouvent la mort. Mais, la course n’est pas interrompue. Chez Mercedes, Pierre Levegh est accompagné d’un copilote et très bon ami qui l’attend impatiemment pour prendre le relais : John Fitch.

Nous ne pouvons que vous conseiller de visionner ce court-métrage intitulé LE MANS 1955 – Mortelle compétition. Poignant et bouleversant, il est une nouvelle manière d’aborder cette course et cet évènement, alors que le film Le Mans 66, de James Mangold, est sorti le 13 novembre dernier dans nos salles obscures. La délicatesse et la beauté des dessins prouvent que ce court film d’animation vaut le détour ! Disponible depuis peu sur la plateforme YouTube, nous vous proposons aujourd’hui de le visionner ci-dessous.

(Les sous-titres français sont disponibles)

— © Univers Court / YouTube

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de