DÉMÉNAGER A LA CLOCHE EN BOIS

Difficile de fuir son logement en catimini quand on voulait quitter celui-ci sans honorer son loyer. L’astuce consistait à empaqueter ses affaires et à les descendre par la fenêtre à l’aide d’une ficelle. Le mauvais payeur pouvait passer ainsi devant la concierge les mains vides sans attirer l’attention. Cette fuite fugace ressemblait au son discret émis par une cloche en bois.

4
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
David MaltaisGioTintinMichel Ménard Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michel Ménard
Invité
Michel Ménard

COURIR LE GUILLEDOU Ça se dit encore un peu au Québec, surtout chez les vieux..

Tintin
Invité
Tintin

J’utilise toutes ces expressions.