Tsutsui no Jomyo Meishu

Quand on pense « japon » et « guerrier », l’image qui nous vient immédiatement à l’esprit et celle de samouraïs et de ninjas. Pourtant, il existe une autre catégorie de combattants japonais, peu connue du public : les guerriers moines. Tsutsui no Jomyo Meishu en fait partie. Il a vécu dans les années 1000 et était l’un des plus grands guerriers moines à avoir existé.

Selon la légende, Jomyo Meishu portait une armure noire avec un carquois plein de flèches, des épées sur le côté et un naginata à la main. Il se tenait fermement sur les rives de la rivière Uji, faisant face à une armée de samouraïs sanguinaires et avait lancé : « Un guerrier vaut mille hommes. Si quelqu’un se considère comme mon égal, laissez-le s’avancer. Je vais le rencontrer ! » A peine ces mots sortis de sa bouche, le combat s’engagea, Jomyo Meishu combattit avec son armée jusqu’à ce que quelqu’un le retira du champ de bataille. En voyant les 63 éraflures sur son armure, il se contenta de rigoler, de se dégager et de s’éloigner tout en louant Bouddha en chemin.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de