12 063 personnes connectées

Visages Villages de JR et Agnès Varda : une véritable ode à la beauté oubliée de la France rurale

Quand le photographe JR et la cinéaste Agnès Varde décident de prendre la route à la découverte des villages de France, cela donne Visages Villages. Un film touchant qui est une rencontre et un échange avec une partie de notre pays parfois oubliée ou méconnue. Visages Villages, c’est surtout un moment de tendresse qui alterne entre joie et émotion et une véritable invitation à aller vers l’autre.

LA DÉCOUVERTE DE LA « FRANCE DES VILLAGES »

Visages Villages, c’est avant tout un voyage à travers la France rurale. Loin des grandes villes, Agnès Varda et JR sont partis à la rencontre des petits villages de notre pays. Seule exception à ce périple qui s’éloigne volontairement des grandes agglomérations : les dockers de Le Havre mais qui forment, selon JR, « un petit village » au sein de la ville. Cette errance au fil des routes est l’occasion pour le duo de faire des rencontres et de mettre en valeur des régions et des populations qui sont parfois oubliées et délaissées.

Loin de l’agitation des grandes villes, Visages Villages nous fait découvrir des Français et des Françaises dans leur diversité. Et si le film se veut en dehors de toute considération politique, dans les temps actuels il nous rappelle l’importance d’éviter le replis sur soi et nous invite à aller à la rencontre de l’autre. Le film a d’ailleurs reçu l’Oeil d’or du meilleur documentaire au Festival de Cannes et selon Sandrine Bonnaire présidente du jury, « Le jury a été (…) touché au cœur par ce film qui conte la considération de l’Autre à travers l’art ».

LE POUVOIR DE LA PHOTOGRAPHIE

Comme point de départ de cette aventure sur les routes de France, on retrouve le camion photographique de JR. L’artiste a transformé son véhicule en un photomaton un peu spécial qui permet d’obtenir des clichés format XXL. JR et Agnès Varda partent donc saisir en photographie les portraits de la « France des villages ».

Ce qui frappe dans ce documentaire c’est surtout ce pouvoir de la photographie qui en plus de sa fonction « documentaire » permet aussi de mettre en valeur et de sublimer des Français et des Françaises de la vie de tous les jours. Fidèle à son travail, JR capture les portraits des habitants qu’il rencontre et les affiche ensuite en grand sur les murs de leurs villages. L’occasion de saisir de réels moments d’émotions pour ces habitants parfois isolés et qui n’ont pas l’habitude d’être magnifiés à la vue de tous par l’objectif d’un grand photographe international.

LA RENCONTRE ENTRE AGNÈS VARDA ET JR

Visages Villages, c’est évidemment une rencontre et un échange avec les populations mais c’est aussi en fil rouge, la rencontre entre Agnès Varda et JR. D’un coté, une très grande dame du cinéma qui a notamment réalisé La Pointe courte, Sans toi ni loi ou encore Les Glaneurs et la Glaneuse. De l’autre JR, photographe et artiste contemporain notamment connu pour ses travaux exposés en grands formats sur les murs du monde entier. A travers le film se joue aussi l’amitié entre ces deux figures de 89 et 34 ans qui partagent cette aventure qui alterne entre moments de joies et moments d’émotions.

Visages Villages, c’est aussi un film sur le temps qui passe. Ce temps qui transforme les villages parcourus mais aussi Agnès Varda qui profite de ses déambulations pour se remémorer des moments de vie et aller aussi bien à la rencontre de Jean-Luc Godard en Suisse que sur la tombe du photographe Henri Cartier-Bresson. Entre amitié et rencontre avec l’autre, Visages Villages est véritablement un film qui fait du bien. Un documentaire à découvrir dès le mercredi 28 juin en salles.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux