12 882 personnes connectées

Découvrez l’histoire de Thanksgiving, cette fête incontournable de la culture américaine

Découvrez l’histoire de Thanksgiving, cette fête incontournable de la culture américaine

Fête américaine emblématique, Thanksgiving est un événement assez méconnu chez nous et pourtant célébré un peu partout dans le monde. Marquant le début de la période des fêtes, ce jour incarne pour beaucoup les valeurs de partage et de remerciement à tout ce que la terre peut offrir. Il est aussi l’occasion pour les familles de se réunir et de rendre hommage à ceux qui ont bâti leur nation. Embarquement immédiat pour les États-Unis, on vous dit tout sur cette fête très appréciée outre-Atlantique.

Chaque année, le dernier jeudi de novembre, tous les américains sont enfermés chez eux afin de célébrer l’une de leurs fêtes préférées : Thanksgiving. Signifiant littéralement « merci pour les dons », cette fête est célébrée afin de saluer tous les bonheurs reçus dans l’année mais aussi pour remercier la terre d’avoir donné de bonnes récoltes et donc de quoi manger pour la période hivernale. Mais elle rend avant tout hommage à un événement important de l’histoire des États-Unis.

thanksgiving-toile-premier-repas

Son histoire est en effet lié à celle des Pères Pélerins, des dissidents Anglais arrivés aux Etats-Unis par le Mayflower. En 1620, ces Pères Pélerins débarquent dans l’état du Massachusetts pour y installer leur colonie. Cependant, les premiers temps sont difficiles et beaucoup de personnes meurent alors du scorbut.

Pour aider ces hommes à survivre, la tribu amérindienne des Wampanagos et notamment un dénommé Squanto leur donna de la nourriture, leur apprit à pêcher et à cultiver du maïs. Un an plus tard, à l’automne 1621, les récoltes furent abondantes. Pour célébrer cet événement, 3 jours d’action de grâce furent décrétés et les Wampanagos furent invités par les Colons à partager un grand festin afin de les remercier de l’aide qu’ils leurs avaient apporté. C’est cependant le président Abraham Lincoln qui décréta en 1863 que Thanksgiving devait avoir lieu le dernier jeudi de novembre. Une tradition respectée encore aujourd’hui.

thanksgiving-diner

UNE OCCASION POUR TOUTES LES FAMILLES AMÉRICAINES DE SE RETROUVER AUTOUR D’UN BON REPAS

Qui dit Thanksgiving dit donc évidemment grand repas. Très présent dans les séries, c’est ce qui représente le plus cette fête aux yeux du monde, même si Thanksgiving n’y est pas célébré partout. Le repas est l’occasion pour les familles américaines de se retrouver autour d’une table bien garnie, quitte pour cela à traverser tout le pays pour rejoindre les siens car elle incarne au mieux l’esprit de partage. Le plat le plus important et le plus représentatif de Thanksgiving est une dinde farcie, trônant généralement au centre de la table.

Le choix de la dinde n’est d’ailleurs pas innocent car il s’agit d’un des premiers animaux découverts dans le Nouveau Monde par les premiers Colons. Selon les goûts de chacun, le contenu de la farce peur varier mais la dinde est en règle générale servie avec une sauce aux cranberries. Elle est accompagnée de purée et de haricots verts. Enfin, tarte aux noix de pécan, tarte aux pommes et gâteau au potiron viennent ajouter la touche sucrée à ce repas festif.

thanksgiving-dinde-graciee

Si elle rend avant tout hommage à l’aide offerte aux Colons par les Amérindiens et les bonnes récoltes, Thanksgiving a vu ses traditions se multiplier au fil des années. Juste avant la fête, le président américain doit, depuis 1989, gracier une dinde qui ne sera pas servie lors du fameux repas. Cette coutume un peu loufoque mais très appréciée a été mise en place par l’ancien président George Bush.

LE BLACK FRIDAY, UNE TRADITION QUI DATE DE 1932

Une autre tradition de Thanksgiving est d’organiser dans les grandes villes une parade mettant à l’honneur des héros de dessins animés et des chars. A ce petit jeu, la plus connue est sans conteste celle de New York qui est retransmise à la télévision. Enfin, l’imposant repas est idéal pour prendre des forces avant d’affronter la dernière « tradition » de Thanksgiving : le Black Friday.

thanksgiving-black-friday

Détail le plus récent de l’histoire de cette fête, le Black Friday est pour les Américains indissociable de Thanksgiving. Cet événement un peu particulier organisé chaque année depuis 1932 a toujours lieu le vendredi suivant le repas et il a une symbolique particulière car il marque le début de la course aux achats de Noël. En effet, lors de ce jour attendu par beaucoup, les magasins en profitent pour réaliser des soldes exceptionnelles et de gros rabais sur de nombreux produits. Pour l’occasion, ils ouvrent leurs portes dès minuit, quitte à provoquer chez certains clients des vagues d’hystérie.

THANKSGIVING RESTE UNE FÊTE DOULOUREUSE POUR LES AMÉRINDIENS

La fête a beau être l’occasion de se réunir et de rendre hommage au cadeau des Wampanagos, elle est douloureuse pour beaucoup d’Amérindiens. Traqué pendant des siècles par les Colons, ce peuple vit mal le fait que l’on célèbre une telle fête. Surtout, Thanksgiving rappelle également un massacre organisé par des Colons : celui de 700 membres de la tribu Pequot comprenant hommes, femmes et enfants ayant eu lieu en 1637. Un horrible événement qui tranche totalement avec l’origine de cette fête et qui montre à quel point l’Homme peut manquer de reconnaissance.

Même si Thanksgiving est profondément ancré dans la culture américaine, cette fête est célébré dans d’autres pays à travers le monde. Elle est quasiment identique à sa version américaine à la seule différence que la fête peut avoir lieu à d’autres dates que celle du dernier jeudi de novembre. Elle est ainsi célébrée au Canada le deuxième lundi d’Octobre, aux îles Salomon le 26 décembre ou encore au Liberia. Que l’on soit Américain ou non, Thanksgiving est donc une fête universelle que chacun est libre de fêter tant que le partage est au menu.

 

Ces articles vont vous plaire

— Simone Weil

Parmi les êtres humains, on ne reconnaît pleinement l’existence que de ceux qu’on aime