13 344 personnes connectées

Pourquoi le temps semble passer de plus en plus vite ?

Pourquoi le temps semble passer de plus en plus vite ?

Tous les ans, vous vous écriez (ou vous entendez) : « C’est déjà la nouvelle année ? Le temps passe tellement vite ! » Ou peut-être avez-vous déjà dit : « Vraiment, ta petite cousine a déjà 10 ans ? Mais hier elle était encore un bébé ! » Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas le ou la seul(e). Car avec l’âge, beaucoup d’entre nous ont l’impression que le temps passe plus vite. Des psychologues et des spécialistes en chronobiologie (une discipline scientifique qui étudie les rythmes biologiques chez les êtres vivants), ont tenté de comprendre pourquoi. Le DGS vous en dit plus sur leurs recherches et sur cet étrange phénomène.

Au fur et à mesure que les années passent, nous avons l’impression que le temps passe plus vite que lorsque nous étions enfant. Les saisons arrivent plus vite, les années s’écoulent sans que l’on s’en aperçoive… Pourtant, les journées ont toujours 24 heures et les années toujours autant de jours. Des explications à cette sensation très subjective existent.

hourglass

En 2005, des chercheurs de l’université de Floride centrale et de l’université d’État de Westfield ont réalisé une expérience pour observer notre capacité à estimer le temps qui s’écoule, en comparant les résultats à une horloge. 100 participants âgés de 20 à 69 ans ont été emmenés un par un dans une pièce contenant une chaise, une table et un chronomètre. Une fois seuls et plongés dans le noir, les participants devaient alors deviner la durée d’une minute ou d’autres intervalles de temps. Finalement, les scientifiques n’ont pas découvert de grandes différences entre les plus jeunes et les plus âgés. De ce fait, la capacité à estimer la durée d’une minute semble rester constante tout au long de notre vie.

Pour aller plus loin, en 2005, des chercheurs de Munich ont posé à 499 personnes âgées de 14 à 94 ans des questions telles que « à quelle vitesse la semaine dernière (ou mois, année, décennie) est-elle passée selon vous ? » ou « à quelle vitesse le temps passe-t-il généralement pour vous ? ». Une fois encore, l’âge n’a pas semblé influencer les résultats ou seulement très peu.

horloges

Deux psychologues, William Friedman et Steve Janssen, se sont également penchés sur la question et sur cette fréquente impression que le temps de l’enfance passe plus lentement que celui de la vie d’adulte. L’une des hypothèses émises est que les participants des expériences menées étaient en fait influencés par la croyance populaire, c’est-à-dire que s’ils ont rapporté que le temps de leur vie d’adulte passait plus vite, c’est pour la simple et bonne raison que c’est ce qu’il est coutume de dire. Autre possibilité : tout cela n’est qu’illusion. En réalité, notre cerveau nous trompe en nous faisant croire que le temps passe plus rapidement qu’avant.

Dans une étude de 2009, les deux psychologues ont soumis leurs hypothèses pour tenter d’expliquer ce phénomène :

 

1) NOUS NOUS SOUVENONS PLUS CLAIREMENT DES NOUVELLES EXPÉRIENCES 

le-temps-passe

Selon William Friedman et Steve Janssen, les êtres humains jaugent le temps et le passé selon le nombre d’événements dont ils peuvent se remémorer. Pour nous, les événements significatifs sont donc comme des repères de temps. Moins il y a d’événements, et plus le temps semble passer rapidement.

Ainsi, l’enfance est remplie de moments marquants comme lorsque l’on apprend à faire du vélo, à se faire ses premiers amis, etc. A l’opposé, la vie d’adulte est beaucoup plus ordinaire et mécanique. Au fil des années et à cause de la routine, nous faisons moins attention au temps qui passe car les jours se ressemblent davantage. En occupant le même emploi pendant plusieurs années et en accomplissant toujours les mêmes tâches au quotidien, nous expérimentons de moins en moins la sensation du nouveau. Pour ces raisons, notre vie d’enfant nous semble étrangement plus longue. De plus avec l’âge, notre capacité à nous souvenir des événements tend à diminuer. Et si nous ne pouvons nous rappeler d’un événement, alors c’est comme s’il ne s’était jamais produit.

 

2) LE TEMPS PASSE PLUS VITE LORSQUE NOUS SOMMES OCCUPÉS OU DISTRAITS

horloge-temps
En vieillissant, le temps semble passer de plus en plus vite via Shutterstock

Le fait d’être occupé peut d’une certaine manière piéger notre mémoire en lui faisant croire que le temps passe plus vite. « Les tâches demandant une attention considérable sont perçues comme étant plus brèves que les tâches non astreignantes », selon les deux psychologues. En vieillissant, ces tâches (élever les enfants, le travail, etc.) sont de plus en plus nombreuses et responsabilisantes.

Souvent, dans une vie d’adulte, nous avons l’impression de ne pas avoir assez de temps pour faire certaines choses. Notre cerveau interprète peut-être cela comme le temps qui s’accélère.

 

3) LES ÉVÈNEMENTS MARQUANTS ET MÉMORABLES SONT PLUS ÉLOIGNÉS QU’IL N’Y PARAÎT

la-persistence-de-la-memoir

Les psychologues connaissent depuis longtemps ce que l’on appelle « le télescopage en aval », c’est-à-dire la tendance à sous-estimer l’ancienneté d’un événement mémorable. En fait, si un souvenir nous semble flou, nous supposons que celui-ci s’est produit il y a longtemps. Au contraire, les souvenirs nets et clairs nous paraissent plus récents, alors que ce n’est pas nécessairement la réalité. C’est pour cela que la naissance d’un enfant ou la mort d’un ami nous paraissent proches, même après plusieurs années.

Heureusement, il existe des astuces pour piéger notre cerveau et lui faire croire que le temps passe moins vite, comme par exemple briser notre routine, apprendre de nouvelles choses ou vivre de nouvelles expériences. Et surtout, il faut profiter de l’instant présent ! À la rédaction, nous comprenons maintenant davantage cette étrange sensation. Si ce genre de recherche scientifique vous passionne, découvrez cette étude prouvant que sans amis, même les expériences extraordinaires deviennent décevantes.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux