12 161 personnes connectées

Star Trek débarque bientôt dans une nouvelle série, voilà ce que l’on sait pour l’instant

star-trek-une

Vous le savez certainement, Star Trek sera de retour, en 2017, sur les écrans américains et français. La série fait d’ores et déjà parler d’elle de par l’importance du projet et la communauté de fans incroyable qui suit son développement. Pour y voir plus clair, nous avons décidé de revenir sur toutes les informations partagées à ce jour.

Alors que la franchise fête cette année son demi-siècle d’existence, que JJ Abrams a plus qu’entamer son retour sur grand écran, Star Trek s’apprête aussi à revenir à la télévision sous le nom de code « Discovery ». Star Trek Discovery, c’est le petit bébé de Bryan Fuller à qui l’on devait déjà plusieurs séries épatantes comme Voyager, Deep Space NineDead Like Me, Heroes, Pushing Daisies ou encore Hannibal. Depuis plus d’un an et demi, il travaillait minutieusement à son retour pour annoncer, il y a tout juste un an, que son projet verrait bel et bien le jour sur la chaîne CBS. Un professionnel de choix pour un projet dont on nous promet qu’il permettrait à la fois un retour aux sources pour la saga et une modernisation de l’œuvre.

Un défi que Fuller ne réalisera pas seul puisque, comme annoncé fin octobre 2016, l’homme a abandonné sa casquette de réalisateur sur le tournage de la série pour la léguer à Gretchen Berg et Aaron Harberts (Pushing Daisies, John Doe, Roswell). Il avait déjà écrit les deux premiers épisodes de la série, construit l’arc principal de son histoire et élaboré l’ensemble de sa mythologie. Fuller ne quitte pas pour autant le projet : il continuera d’occuper le poste de producteur de la série. D’après certaines rumeurs, son changement de poste pourrait être la conséquence d’un calendrier trop chargé (il travaille actuellement sur d’autres séries) mais aussi de tensions entre l’équipe créative et les studios de CBS. Une rumeur contrée par la chaîne qui a déclaré : « nous sommes extrêmement contents de la direction créative prise par Star Trek : Discovery et des bases solides que Bryan Fuller nous a aidés à créer pour la série ». L’équipe de création de la série reste toutefois plus que qualifiée pour élaborer Discovery, d’autant plus qu’elle fait appel à des passionnés et des visages connus comme Nicholas Meyer, scénariste des films Star trek II – La colère de Khan, Retour sur Terre et Terre Inconnue.

CBS qui, pour l’occasion, a mis les petits plats dans les grands. Il va sans dire que lorsqu’on reçoit Star Trek et donc toute la communauté de fans liée à la saga, on mise sur la communication. Sans compter les teasers, posters et campagnes web mises en place et prévus pour les prochains mois, la chaîne a aussi partagé une vidéo retraçant les 50 ans de la série. De quoi rendre nostalgiques les premiers téléspectateurs et émouvoir les plus grands fans.

En France, c’est sur Netflix que les téléspectateurs pourront découvrir la série qui promet de nous replonger dans l’univers progressiste de l’œuvre originale. En effet, Fuller a pris le temps de partager suffisamment d’informations sur son projet pour permettre à la fois de faire naître l’envie des fans et de les rassurer sur le fait que la série est entre de bonnes mains. Discovery suivra une femme, héroïne et lieutenant commander d’un vaisseau : le co-créateur d’Hannibal souhaite plus de diversité à la télévision et dans ses créations. En relatant des aventures d’un lieutenant commander et non d’un capitaine, Fuller voulait explorer de nouveaux horizons : « nous avons vu six séries du point de vue d’un capitaine, pouvoir explorer un personnage d’un autre grade sur le vaisseau, qui a une relation différente avec le capitaine ou avec ses subordonnés, ça élargit le champ de nos possibilités ».

La recherche de diversité de Fuller ne s’arrête pas là puisqu’il a aussi confié a Entertainement Weekly avoir travaillé à la création d’un personnage homosexuel. On suppose que, à l’image des films et séries originales, de nombreux héros d’origines, de cultures et d’orientations sexuelles différentes devraient se croiser au cours des épisodes.

fuller

Si nous en apprenons un peu plus, chaque jour, sur la constitution du casting et des équipes de création, l’intrigue, elle, reste un véritable mystère. Les 13 épisodes devraient aborder « un événement évoqué dans les anciens épisodes » et se dérouler environ 10 ans avant la mission du capitaine Kirk dans la série originale de 1966. Bien évidemment, la série nous emmènera aux frontières de l’infini, rencontrant sur le chemin de nouveaux personnages et de nouvelles formes de vies. De nouveaux aliens oui, mais aussi de nouvelles techniques : en présentant Discovery, Fuller a déclaré vouloir « rajeunir son style et les effets spéciaux, le style des décors et le style du maquillage ».

Un projet ambitieux donc mais qui connaît quelques ralentissements : le départ de Fuller aura bouleversé les plans de la chaîne puisque la série annoncée pour janvier 2017 sera finalement diffusée en mai de la même année. D’autres retards peuvent en être la cause : l’héroïne principale n’a toujours pas d’actrice, tout comme un bon nombre d’autres personnages. Si les représentants de CBS se disent confiants, c’est Netflix qui devrait pâtir de ce retard : ayant acheté les droits pour une diffusion à l’international hors US, la plateforme devra attendre 5 mois supplémentaires pour diffuser ses épisodes.

Ces articles vont vous plaire

— Ernest Hemingway

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre.