13 509 personnes connectées

Ce rapport ne laisse aucun espoir : l’extinction des pollinisateurs condamne notre existence

une-abeilles-mortes

Les pollinisateurs sont intimement liés au bien-être des hommes. Indispensables à la reproduction de la majorité des espèces végétales, ces animaux qui transportent le pollen constituent un maillon essentiel de la production des cultures sur lesquelles reposent notre économie mais aussi notre santé. Les menaces qui pèsent sur les pollinisateurs affectent donc directement notre existence.

Un grand nombre de pollinisateurs, qu’il s’agisse des insectes (abeilles, papillons), des oiseaux ou des chauves-souris sont menacés d’extinction. En effet, le taux de mortalité des abeilles a augmenté de 5 à 30 % entre 1995 et 2000 annonçant l’effondrement de leurs colonies; de même 1 vertébré pollinisateur sur 5 est actuellement en voie de disparition. L’arrivée des néonicotinoïdes et autres pesticides, la dégradation des habitats mais aussi la pollution atmosphérique sont en grande partie responsables de ce déclin.

Les abeilles sont indispensables à la reproduction des espèces végétales
Les abeilles sont indispensables à la reproduction des espèces végétales

D’après un rapport publié dans la revue Nature par des chercheurs de l’université de Reading au Royaume Uni, l’extinction des pollinisateurs menacerait l’équilibre alimentaire. Leur disparition, impactant négativement la production de divers arbres fruitiers, semences et production à forte valeurs ajoutées, aurait des répercussions sur l’ apport en vitamines, en calcium et en acide folique nécessaire à chaque être humain. Le rapport indique que la recrudescence des maladies liées aux carences en nutriment pourrait entraîner 1,4 milliard de décès par an.

1,4 milliard, c’est également le nombre d’emplois menacés par le déclin des pollinisateurs selon les chercheurs. Il faut savoir que les abeilles génèrent plus de 150 milliards d’euros chaque année. D’après le Ministère de l’environnement, l’extinction des pollinisateurs engendrerait également une perte de 2,9 milliards d’euros pour l’économie.

L'extinction des pollinisateurs menace les cultures
L’extinction des pollinisateurs menace les cultures

Ces effets négatifs épousent une fois de plus le triste miroir de la société. En effet, la baisse des rendements, responsable d’une augmentation des prix, limite la consommation des produits riches en nutriment par les plus pauvres. La disparition des pollinisateurs impacte également les communautés rurales les moins aisées qui vivent majoritairement de l’agriculture.

Les chercheurs proposent de mettre en oeuvre de nouvelles méthodes telles que le remplacement des pesticides par des techniques plus naturelles, la rotation des cultures ou encore la création de zones de floraison pour protéger les pollinisateurs des techniques agricoles actuelles et leur permettre à nouveau de prospérer. Il est temps de s’engager en faveur de la sauvegarde de ces animaux afin de s’affranchir des conséquences dévastatrices de « l’effet papillon ».

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux