12 220 personnes connectées

Conflit d’usure parsemé d’horreurs, la Première Guerre mondiale fut souvent traitée de manière brillante au cinéma

S’il est vrai que la Seconde Guerre mondiale a eu droit à un nombre assez spéculaire de films sur le sujet, il en est tout autre pour la Grande Guerre de 14-18 qui, malgré son importance, est bien plus difficile à adapter sur grand écran, notamment car il s’agit d’une guerre de tranchées et non d’une guerre totale comme en 39-45. Toutefois il en existe de très bons, c’est pourquoi SooGeek décide de vous en parler de ce pas !

La guerre de 1914/1918 est un sujet très important pour les Français, car c’est sur notre territoire qu’eurent lieu de nombreux combats très importants du conflit. Pour cette raison, la France a réalisé beaucoup de films sur le sujet qui ont leur place ici. Commençons d’ailleurs par l’un d’entre eux.

Un long dimanche de fiançailles

un_long_dimanche_de_fiancailles_022

Alors oui ce n’est pas un film centré stricto sensu sur la guerre, mais c’est la toile de fond principale et le déclenchement même de l’intrigue. Un véritable défilé de poésie, une jolie romance et l’horreur de la guerre très bien retranscrite. Réalisé par Jeunet en 2004, c’est un film qu’on vous conseille car il permet vraiment de se rendre compte de tous les problèmes de société qu’une telle guerre a provoqués. Il s’agit de l’un des films français parmi les plus coûteux avec un budget de 45 millions d’euros !

Joyeux Noël

Joyeux-Noel_25185_4ea61fc09dc3d83c3b004053_1320302074

Décembre 1914 en France. Dans un froid glacial et sur le front, différentes unités sont confinées dans leurs tranchées respectives : Français et Écossais d’un côté et Allemands de l’autre. Lors du réveillon de Noël, contre toute attente, une fraternisation va avoir lieu entre Français/Écossais et Allemands. Réalisé par Christian Carion en 2005 le film se veut anti-guerre et dépeint le côté humain. Longtemps considéré comme uniquement une succession de boucherie, ici le film permet de voir une façade cachée de la guerre qui fut toujours considérée comme un peu taboue : la fraternisation. Un beau film très humain qu’on ne peut que conseiller également.

Les Sentiers de la gloire

artoff4600

Véritable monument du cinéma et interdit en France lors de sa sortie en 1957 à cause des ses propos (pourtant vrais), Les Sentiers de la Gloire du maître Stanley Kubrick raconte entre autres comment des soldats français furent injustement accusés de lâcheté et fusillés, et même parfois bombardés sous les ordres de notre propre état major car refusant de participer à un nouvel assaut meurtrier. Plus qu’un « simple » film de guerre c’est un film antimilitariste qui dénonce les comportements de la haute hiérarchie militaire et met en évidence la résistance désespérée des soldats envoyés au front. Un chef-d’oeuvre.

Cheval de guerre

28FdskXalzOK0kEirQkmTRpnqR0

Réalisé en 2011 par Steven Spielberg, le film parle cette fois d’une notion qui fut oubliée par les livres scolaires : la mort des animaux. Ainsi ce film rend notamment hommage aux huit millions de chevaux sacrifiés durant la Première Guerre mondiale. À mille lieues des blockbusters à effets spéciaux, Steven Spielberg renoue avec une vraie esthétique picturale, aussi simple que travaillée. En effet, le film est structuré autour d’épisodes, de tableaux qui racontent de petites histoires qui, mises côte à côte, forment un récit plus large. Le décor est donc acteur à part entière du film. Ici nul « méchant » ou « gentil » mais uniquement l’absurdité de la guerre.

La liste n’est bien sûr pas exhaustive mais permet d’avoir 4 visions différentes de la guerre, avec des points de vue et des sujets qui permettent de mieux prendre conscience de l’horreur de la Grande Guerre. Il n’y a pas de méchants ou de gentils ici, mais seulement la folie des hommes, des soldats parfois, des élites souvent. La guerre est absurde et ces films vont vous en convaincre. Lequel de ces films avez-vous vu et préféré ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux