12 321 personnes connectées

Il est l’un des méchants les plus étranges de l’univers Batman : faites connaissance avec le répugnant Pingouin

Oswald Chesterfield Cobblepot, dit le Pingouin, est l’un des ennemis les plus populaires de l’univers Batman. Dès les années 60, le personnage sait se mettre à part du reste des méchants, mais sa popularité atteint son apogée dans les années 90 avec Batman Returns et le dessin animé dans lequel il apparait à plusieurs reprises. Portrait de ce méchant pas comme les autres !

 

Les origines

Issu de l’imagination de Bob Kane, le co-créateur de tous les plus grands personnages de la franchise et Bill Finger, le scénariste responsable des Batman du début de la série jusqu’à sa mort en 1974, le Pingouin fit d’abord une apparition dans le numéro 58 de Detective Comics en 1941. Il arrive progressivement dans les aventures de Batman jusqu’à devenir très populaire dans les années 60 grâce à l’interprétation de Burgess Meredith dans le rôle d’Oswald Cobblepot dans la série Batman (1966 – 1968). C’est d’ailleurs le second méchant qui passe le plus de temps à l’écran, peu après le Joker. Cela dit, il va devoir attendre 1989 pour avoir une histoire approfondie du Pingouin dans Batman Secret Origins Special et 1992 pour le revoir sur grand écran dans le deuxième Batman de Tim Burton où le personnage est interprété par Danny DeVito.

 

cm-oswald-returns

 

L’histoire d’Oswald est celle de l’acceptation. Ou plutôt, celle du refus. Durant toute son enfance, son statut d’enfant de famille richissime en fait la cible des brimades des autres enfants qui se sentent différents de lui. Non seulement ça, mais le jeune Oswald est au bord de l’obésité, est très petit et son nez est anormalement grand. Oswald est rejeté par les autres à cause de son apparence. Il se réfugie chez lui et passe le plus clair de son temps avec les oiseaux, lui donnant ainsi son surnom : Pingouin. Son père meurt subitement d’une pneumonie pendant son enfance et sa mère le force dès lors à ne jamais sortir sans un parapluie pour le protéger du vent et de la pluie.

 

cm-oswald-elegant

 

À la fin de la scolarité, sa personnalité se métamorphose de plus en plus en celle du Pingouin que vous connaissez alors qu’il hérite de la fortune de sa famille. Commence pour lui une nouvelle vie où il se présente de manière élégante dans les soirées de Gotham et peut faire briller son intelligence et sa sophistication depuis le confort de son éternel smoking. Mais tout en se mêlant aux gens qui font mine de l’accepter malgré son apparence, sa haine des gens ne le quitte pas. Il s’éloigne alors de sa façade et embrasse le monde de la criminalité afin de prendre sa revanche.

 

Une vie dédiée au crime

Afin de faire ses preuves dans le monde du crime, il cambriole le musée de Gotham et dérobe une peinture de grande valeur. Il rencontre le boss de la mafia mais finit par s’embrouiller avec et le tue avec son gadget le plus célèbre : son parapluie-fusil. Il prend alors le contrôle de son opération criminelle et organise de nombreux cambriolages à travers Gotham. Tout cela attire l’attention de Batman et Robin, qui tombent dans le piège du Pingouin en les faisant passer pour des criminels. Ils se retrouvent en prison et Oswald se débrouille pour organiser leur évasion afin de rendre leur culpabilité encore plus crédible.

 

cm-oswald-gadget

 

Bien entendu, son stratagème ne dure pas et Batman réunit assez de preuves pour innocenter Robin et lui-même. Dans la foulée, le duo de super-héros réussit à démanteler l’opération du Pingouin et à capturer ses lieutenants. Malheureusement pour les justiciers, Oswald s’échappe et continue de comploter pendant plusieurs années avant de finalement se retrouver en prison pendant très longtemps. Une fois libéré, il décide de vivre une vie criminelle plus subtile. Il devient le propriétaire d’un restaurant et d’un casino, le Iceberg Lounge, qui lui sert de façade pour blanchir l’argent de ses opérations sur le marché noir.

 

cm-oswald-crime

 

Mais son ambition lui jouera des tours alors qu’il tente d’avoir la mainmise sur l’intégralité du réseau criminel de Gotham. Batman le prend la main dans le sac et fait de lui un collaborateur en le menaçant de le faire enfermer. Acculé, Oswald coopère et permet à Batman d’arrêter de nombreux criminels notoires. Mais le Pingouin n’est bien sûr pas satisfait de ce nouveau schéma et prépare de mauvais coups en faisant équipe avec le Joker. Allant de pire en pire, il fait même partie de ceux qui suivront le plan de Ra’s al Ghul pour assiéger les forces de l’ordre de Gotham et prendre le contrôle de la ville.

 

Le Pingouin est une icône de l’univers de Batman et se différencie des autres par son élégance et sa sensibilité. Car sa haine et sa colère ne viennent pas d’une folie destructrice comme d’autres méchants mais d’une douleur qu’il traîne depuis l’enfance vis-à-vis des autres. Grâce à ses dialogues fascinants, son style unique et ses nombreux gadgets, Oswald Cobblepot est l’un des personnages les plus marquants de la franchise Batman. Préférez-vous le Pingouin des comics ou celui des films ?

Par , le 19 septembre 2015

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux