13 066 personnes connectées

Pourquoi certaines personnes transpirent plus que d’autres ?

Sécrétée par les glandes sudoripares, la sueur joue un rôle important dans le contrôle de la température du corps. En effet, sa fonction principale est de refroidir le corps humain pour éviter des risques d’endommagement de l’organisme lorsque ce dernier est exposé à une température interne trop élevée. Mais pourquoi certaines personnes transpirent plus que d’autres ?

La transpiration est nécessaire pour rafraîchir notre organisme lorsque notre corps est exposé à une forte chaleur. Contrairement à une croyance populaire, la transpiration en elle-même est inodore. La sueur émise par les glandes apocrines, prédominantes dans les régions axillaires, à savoir les aisselles, et génitales, est riche en corps gras, c’est la nourriture favorite des bactéries du genre Corynebacterium qui sont en grande partie responsables des odeurs de transpiration.

La transpiration via Shutterstock
La transpiration via Shutterstock

Pourquoi certaines personnes transpirent beaucoup plus que d’autres ? L’hérédité jouerait un rôle important mais également l’âge. Les jeunes enfants et les personnes âgées transpirent beaucoup moins. En outre, les femmes transpirent moins que les hommes car elles supportent une plus haute température corporelle et leurs glandes sudoripares sécrètent moins de liquide. En revanche après la ménopause, beaucoup de femmes ont des bouffées de chaleur et transpirent abondamment suite à l’arrêt de la production d’oestrogènes.

Il existe une tendance à transpirer de manière excessive nommée l’hyperhidrose. Elle provient avant tout d’une fausse nécessité pour le corps de réguler la température corporelle. Elle peut ainsi prendre une forme diverse et être localisée au niveau d’une partie du corps ou généralisée. Aggravée par le stress, la fatigue, l’angoisse ou encore un choc psychologique, cette pathologie est classique dans un cas de grossesse ou de ménopause, mais peut cependant accompagner des infections ou des maladies, comme l’hyperthyroïdie ou le diabète.

Homme qui transpire via Shutterstock
Homme qui transpire via Shutterstock

Outre cette pathologie, il faut savoir que tous les êtres humains naissent avec le même nombre de glandes sudoripares et ces dernières deviennent matures seulement vers l’âge de 2 ans. Toutes les glandes ne deviennent pas actives durant cette période, cela dépend des différents besoins de chaque individu.

Ainsi, une personne qui vivra les 2 premières années de sa vie dans un climat chaud a tendance à avoir les glandes sudoripares beaucoup plus actives contrairement à une personne qui a grandi dans un climat beaucoup plus tempéré. Une fois adultes, nous gardons toutes nos glandes sudoripares, mais seulement une partie d’entre elles sont en mesure de produire de la sueur. Ce pourcentage varie selon les individus.

Les problèmes de transpiration via Shutterstock
Les problèmes de transpiration via Shutterstock

Pour faire face aux petits problèmes de transpiration il n’y a pas de véritable miracle, les médecins recommandent simplement de boire beaucoup d’eau et d’avoir une bonne hygiène de vie. Si le sujet vous intéresse, découvrez ces chercheurs de l’université Queen’s de Belfast qui ont mis au point un système ingénieux permettant de sentir bon même en cas de forte transpiration.

Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”

— @DailyGeekShow