13 098 personnes connectées

6 des plus grands méchants du cinéma qu’on aime passionnément malgré leur cruauté

Au cinéma, il y a des méchants qu’on adore. Ils sont charismatiques (parfois plus que les héros), et ils ont une histoire qui déchaîne les passions. En tête de la liste on peut sans conteste citer Dark Vador et le Joker qui figurent parmi les méchants les plus charismatiques du cinéma. On revient avec vous sur ces personnages légendaires du grand écran.

Dark Vador, le Seigneur Sith en armure : L’univers Star Wars

Méchant-cinéma-3

Sûrement le méchant le plus coté de l’histoire du cinéma, il s’agit du personnage qu’on adore pour son charisme, sa prestance et son histoire tragique. Nombreux sont les fans de Star Wars qui rêvent secrètement de voir gagner L’Empire et la Rébellion écrasée une bonne fois pour toutes par la botte du Seigneur Sith et de ses armées. L’armure devenue célèbre emplie de terreur le coeur de ses ennemis et c’est aussi ce qu’on aime chez lui, un homme implacable, un homme de principe. Mais le costume ne fait pas tout, ce n’est pas une machine, c’est avant tout un homme avec ses faiblesses qui nous offre une merveilleuse rédemption en sauvant son fils des griffes du mal incarné (cf : l’Empereur Palpatine).

 

Sauron, le grand oeil qui voit tout (Saga Le Seigneur des anneaux) :

Méchant-cinéma

Sauron c’est un peu la quintessence du mal, l’adaptation brillante des romans de Tolkien par Peter Jackson fut une réussite et le grand oeil qui voit tout est resté gravé dans nos mémoires comme étant le méchant absolu. A travers lui c’est toutes les forces du mal de l’univers de la Terre du Milieu qu’on apprend à apprécier, Saroumane en tête. Ses différentes formes (physique et en armure ou fantomatique) sont toutes deux très appréciées par les fans.

 

Voldemort, le mage noir et Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom (Saga Harry Potter) :

Méchant-cinéma-2

Le grand ennemi d’Harry Potter. Voldemort et sa clique de Mangemorts sont prêts à tout pour tuer un ado mais malgré tout on l’aime bien ce méchant. Mais tout comme Sauron, impossible de trouver une once d’humanité chez lui. Il n’éprouve aucun sentiment positif et cela se voit tout au long des livres et des films. Il n’est pas particulièrement beau avec son nez en moins mais on l’aime car il utilise des sortilèges interdits à tout bout de champ.

 

Le Joker, le psychopathe aux cheveux verts (Batman) :

méchant-cinéma-5

Le Joker, celui de Burton ou de Nolan, c’est un méchant qu’on ne peut qu’admirer par son intelligence machiavélique, son style et son phrasé. L’homme est fou et ça fait partie intégrante de son charme. Son costume violet est reconnaissable entre 1000 et sa vie étant un grand flou, cela permet d’apprécier encore plus le personnage pour tenter (en vain ?) de le comprendre.

 

Magnéto, le mutant avec son casque rigolo (X-Men) :

Méchant-cinéma-7

On reste dans l’adaptation de comics, avec Magnéto le mutant de chez Marvel. Il s’agit d’un méchant bien particulier car très humain, en ce sens où on le voit souvent douter et devoir faire des choix moraux. Il n’est pas du côté du mal par nature, il sert seulement une cause qu’il pense juste. On reconnait que son costume peut parfois être ridicule mais ça fait aussi partie du charme de ce bon vieux maître du magnétisme. Tellement de prestance qu’il en vient parfois à éclipser les super-héros.

L’Agent Smith, nulle part et partout à la fois (Matrix) :

agent_smith

Smith est le méchant froid par excellence. C’est une machine sans état d’âme et pourtant on apprend à l’apprécier au fil de la saga Matrix. Toujours là où on ne l’attend pas, habillé de son traditionnel costume noir. Il symbolise l’ordre et la surveillance à son paroxysme.

Le cinéma serait bien trop lisse et morne sans des méchants de cette envergure. Comme nous l’avons vu, ils prennent parfois tant d’importance qu’ils peuvent même faire de l’ombre aux héros, pour notre plus grand bonheur. Si vous ne deviez en garder qu’un, lequel choisiriez-vous ?

Ces articles vont vous plaire

icone video

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux