13 086 personnes connectées

Vous n’aimez pas vos enfants ? Offrez-leur l’une de ces adaptations vidéoludiques ratées de dessins animés

Les jeux vidéo adaptés de films ou de séries ont déjà mauvaise réputation, mais imaginez maintenant ce que donnent des dessins animés pour enfants lorsqu’un portage vidéoludique leur est donné. Peu importe comment vous l’avez imaginé, le résultat est bien pire et on vous le prouve avec ces jeux horribles à jouer et pas du tout fun adaptés de célèbres dessins animés pour les petits. 

 

Charlotte aux fraises (Atari 2600)

charlottefraise-atari

On peut déjà s’interroger sur l’intérêt que peut présenter Charlotte aux fraises, personnage en perte de vitesse, elle qui n’était à l’origine qu’une illustration de carte postale devenue poupée puis héroïne de dessin animé. L’absence totale d’intérêt de la chose ressort cependant de manière beaucoup plus marquante avec son portage sorti sur Atari 2600. Si vous comprenez comment ce jeu peut apporter la moindre satisfaction, faites-nous signe.

 

Le Petit Dinosaure (Game Boy Color)

petit-dinosaure-gbc

L’univers du Petit Dinosaure a marqué notre enfance, mais pour des raisons évidentes on aurait préféré qu’il reste seulement un dessin animé… Son adaptation sur Game Boy Color est en effet une monstruosité de pixels, en plus d’être d’un niveau de difficulté sans nom puisqu’il est pratiquement impossible de terminer le deuxième niveau que l’on soit adulte ou enfant. Ah et à peu près tout et n’importe quoi vous y attaque aussi dans un joyeux remue-ménage qui fait passer l’ère du Crétacé pour une mêlée permanente.

 

Les Schtroumpfs (version 1994)

schtroumps-infograme

Les Schtroumpfs, c’est bien sûr avant tout une bande dessinée franco-belge, mais c’est aussi un dessin animé dont la popularité ne s’est jamais démentie. Cependant, quand les « légendaires » développeurs de chez Infogrames se sont penchés sur leur cas, cela a donné naissance à un jeu de plateforme pratiquement injouable tant sa difficulté est élevée et ses graphismes, au demeurant très beaux, confus.

 

Pocoyo Kart

pocoyo-kart

Pocoyo est un dessin animé d’éveil destiné aux tout-petits. Qui dit éveil dit exploration tout ça tout ça, ce qui fait que voir le mot « kart » être accolé au nom du personnage de la série pour le titre du jeu a de quoi faire tiquer. Mais si l’on fait abstraction de cela, on se rend compte que Pocoyo Kart n’est pas fun à en mourir : les tracés sont des lignes droites, la sensation de vitesse est absente… et comble du comble, on ne peut pas jouer à plusieurs simultanément et l’on doit faire nos courses à tour de rôle avec notre adversaire…

 

Ces adaptations de dessins animés en jeux vidéo ne sont vraiment pas reluisantes et le simple fait de les voir à l’écran donne des envies de meurtre. On a vraiment pas envie de laisser de pareilles choses entre les mains d’enfants innocents pour qu’ils s’ennuient ou pire qu’ils perdent la raison à cause de ces jeux qui dépassent toutes les limites du n’importe quoi. Laisseriez-vous malgré tout vos enfants jouer à ces jeux ?