12 624 personnes connectées

Incarnez la plus puissante des sorcières dans Bayonetta, ces jeux qui dépoussièrent le beat’em all

A la fin des années 2000, une nouvelle héroïne a décidé de vous en mettre plein les yeux. Son nom : Bayonetta. Derrière ses lunettes trop sages et ses tenues légèrement provocantes, cette sorcière nouvelle génération vous fait pénétrer dans un univers sombre où le beat’em all rencontre la magie noire. Retour sur cette saga qui a élevé son héroïne au rang de nouvelle icône sexy du jeu vidéo.

 

Débutée en 2009 sur Xbox 360 et sur PS3, l’histoire de Bayonetta est celle d’une jeune sorcière, la dernière d’un clan redouté capable de maîtriser les arcanes de l’Umbra, une magie ténébreuse. Née de l’union d’une sorcière et d’un mage de Lumen (les ennemis jurés des sorcières maîtrisant les pouvoirs de la lumière), elle est reniée par les deux clans. Et son statut particulier fait qu’elle doit en permanence lutter contre les anges, d’étranges créatures au service des mages de Lumen. Mais Bayonetta n’a pas peur de l’affrontement et elle peut compter sur ses pouvoirs magiques et sur ses 4 pistolets pour éliminer les menaces, quelle que soit leur taille. Entre survie et recherche de son passé, la jeune sorcière va devoir mener l’enquête et pour cela, elle peut compter sur l’aide de son informateur Enzo et sur Jeanne, une jeune femme aussi mystérieuse et puissante qu’elle.

 

bayonetta-sexy

 

Première grosse création de Platinum Games, Bayonetta est un jeu qui vous a peut-être conquis par ses graphismes saisissants, son univers sombre et fantastique ou par son héroïne. Et pourtant, il a bien failli condamner le studio qui l’a créé. Il a demandé tellement de travail aux équipes qui ont travaillé dessus qu’ils en sont venus à haïr le titre une fois terminé. Une colère vite remplacée par la joie aussi bien des joueurs que des critiques qui ont reboosté les développeurs et qui vous ont permis en 2014 de découvrir les nouvelles aventures de la sorcière dans Bayonetta 2, sorti cette fois-ci exclusivement sur Wii U après que Nintendo a décidé de financer une suite à ce titre. Pour l’occasion et pour marquer cette différence, la sorcière revient avec un nouveau look. Mais comme son aîné, le titre est une réussite car comme lui, il vous propose une nouvelle vision du beat’em all.

 

Vous mettant à chaque fois dans la peau de Bayonetta, les deux titres proposent un gameplay nerveux où l’action ne vous laisse presque pas le temps de souffler. Les ennemis s’enchaînent, mais vous pouvez grâce aux 4 pistolets de la sorcière varier les coups pour les achever. Les séquences de combat peuvent alors prendre des airs de danse sensuelle entre breakdance et kapoera agrémentée de quelques balles bien placées. Quant aux combats de boss, ils vont mettre vos nerfs à rude épreuve et ce quel que soit le niveau de difficulté que vous avez choisi parmi les 4 disponibles. Le tout est servi avec des graphismes impressionnants pour l’époque et un univers visuel envoûtant mêlant le fantastique à la mythologie.

 

bayonetta-screenshot

 

Au-delà de son gameplay très travaillé et de son ambiance mystérieuse, ce qui a surpris et conquis les joueurs, c’est Bayonetta elle-même. Nouvelle icône sexy du jeu vidéo, ses créateurs n’ont pas hésité à jouer et à abuser des codes de la séduction pour la rendre la plus attirante possible. Ses lunettes lui donnent un air de secrétaire coquine, elle est l’une des rares héroïnes à qui la combinaison en cuir noir va, elle n’hésite pas à user de poses lascives en combat et en prime, elle aime les sucettes. Une exagération qui nous rappelle également qu’autant d’atouts charme ne peuvent être réels et qui justifie le PEGI 18 des 2 jeux de la série.

 

Devenue un personnage de Nintendo, Bayonetta ne se contente pas seulement de ses jeux. Populaire et particulièrement puissante, elle est une combattante hors pair. C’est donc tout naturellement que vous pouvez l’ajouter à la liste des personnages jouables de Super Smash Bros for Wii U et 3DS depuis février 2016. Et c’est grâce à vous : la sorcière a été plébiscitée par le public pour intégrer le roster du jeu de combat de Nintendo. Et la Bayonetta Mania ne s’arrête pas là car la demoiselle va aussi avoir droit à son amiibo courant 2016.

 

bayonetta-sucette

 

Si sa sensualité exagérée ne peut pas plaire à tout le monde, Bayonetta a su s’imposer en quelques années comme la nouvelle référence du beat’em all. Le gameplay reste classique dans sa forme mais les possibilités de combos du personnage et ses coups spéciaux en font une redoutable guerrière parfaite pour ce style de jeu. Son univers à la fois dark et fantastique n’est pas sans rappeler Devil May Cry et sa réalisation aux petits oignons a séduit les joueurs du monde entier. Qui sait, peut-être qu’elle parviendra aussi à vous séduire ! Avez-vous été conquis par les charmes de Bayonetta ou préférez-vous d’autres beat’em all ?

Chaque année, se produisent environ 4000 séismes dans l’Himalaya soit environ un séisme toutes les deux heures.

— @DailyGeekShow