12 471 personnes connectées

L’huile d’olive recèle encore bien des secrets : des chercheurs y ont trouvé une molécule efficace contre le cancer

UneHuileOlive

Vous connaissez peut-être déjà les formidables vertus de l’huile d’olive sur votre santé, notamment au niveau cardio-vasculaire. Mais saviez-vous qu’elle contenait également une molécule efficace pour lutter contre le cancer ? C’est la surprenante découverte que viennent de faire des scientifiques américains. Ainsi, un élément dans l’huile d’olive provoquerait la mort des cellules cancéreuses et laisserait les cellules saines indemnes. SooCurious vous explique comment l’huile d’olive pourrait devenir un remède miracle.

Le cancer est un fléau dont on dénombre 12 millions de nouveaux cas et 8 millions de morts chaque année dans le monde d’après l’Organisation mondiale de la santé. Il existe déjà des traitements, mais leur efficacité est variable et ils sont difficiles à supporter pour les patients. Or des chercheurs américains, Paul Breslin, professeur de sciences de la nutrition, et David Foster et Onica LeGendre, deux cancérologues, ont mis en évidence la grande efficacité d’une molécule contre les cellules cancéreuses, cette dernière se trouvant dans… l’huile d’olive extra vierge.

 

huile-olive-cancer
L’huile d’olive contient naturellement de l’oléocanthal via Shutterstock

 

Cette molécule est l’oléocanthal, un composé phytochimique présent sans que vous le sachiez dans toutes vos vinaigrettes. Concrètement, que fait l’oléocanthal ? Ce composé va attaquer certaines parties des cellules cancéreuses et provoquer leur mort. Pour être plus précis, l’oléocanthal va cibler les vésicules dans lesquelles les cellules cancéreuses stockent leurs déchets, appelées lysosomes. Les lysosomes éventrés, les enzymes qu’ils contiennent vont tuer les cellules cancéreuses de l’intérieur. Dans les faits, il se pourrait bien que l’oléocanthal active l’apoptose, le processus d’autodestruction cellulaire naturelle que ces cellules malades ne possèdent plus.

Outre le fait qu’il s’agisse d’un traitement véritablement naturel, l’oléocanthal possède également la propriété miraculeuse de ne pas s’attaquer aux cellules saines. La raison de cette focalisation inespérée sur les cellules malades n’est pas encore bien comprise par les chercheurs, mais notre composé phytochimique s’attaque bien uniquement aux cellules cancéreuses, l’une des hypothèses avancées étant qu’elles sont ciblées car leurs lysosomes sont bien plus gros que ceux des cellules saines. Ces dernières d’ailleurs sont seulement mises en « sommeil » par l’oléocanthal et reprennent leur activité normalement une fois celui-ci disparu.

 

huile-olive-cancer
L’oléocanthal a prouvé son efficacité contre les cellules cancéreuses en laboratoire via Shutterstock

 

Les cancérologues ont observé que l’oléocanthal appliqué sur des cellules cancéreuses provoquait leur mort en 30 minutes à 1 heure là où en temps normal la mort d’une cellule dure environ 16 à 24 heures. Des résultats prometteurs : les scientifiques ayant fait les tests sur l’oléocanthal pensent qu’il faudrait maintenant voir si l’oléocanthal est capable de tuer des cellules cancéreuses directement sur des êtres vivants. Cependant, avant que votre huile d’olive extra vierge ne devienne la source potentielle de médicaments pour les personnes souffrant de cancer, il va falloir comprendre pourquoi l’oléocanthal ne s’attaque qu’aux cellules cancéreuses et pas aux cellules saines.

 

Incroyable ! À la rédaction, on espère vraiment que cette découverte aidera la recherche. Cela nous rappelle d’ailleurs que les chercheurs sont prêts à redoubler d’imagination pour soigner le cancer, quitte à chercher du côté des matériaux insolites, comme avec ces nanoparticules en or. Faites-vous particulièrement attention à votre régime alimentaire afin de rester en bonne santé ?

 

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux