13 986 personnes connectées

Dans l’eau, la peau de vos mains et de vos pieds ne se fripe pas sans raison

doigts-pieds-fripes-eau-5 Des pieds fripés dans l'eau via Shutterstock

Lorsque l’on reste trop longtemps dans l’eau, la peau de nos doigts et de nos pieds se fripe, alors que les autres parties de notre corps restent lisses. Mais pourquoi ? Nous vous expliquons les origines de ce phénomène. 

Longtemps, les scientifiques ont pensé que ce phénomène était dû à l’eau qui passait sous l’épiderme, et faisait ainsi « gonfler » la peau. Mais en réalité, l’explication est bien plus complexe : cela est dû à un processus actif commandé par le système nerveux et causé par la contraction des vaisseaux sanguins.

Des mains fripées par l'eau via Shutterstock
Des mains fripées par l’eau via Shutterstock

C’est la conclusion que des scientifiques américains ont tirée en 2011 de leur étude. En effet, ces derniers ont remarqué qu’après un moment passé dans l’eau, les nerfs « commandaient » aux vaisseaux sanguins situés au bout des doigts de réduire leur diamètre. De cette façon, ces derniers perdraient en volume alors que la peau possède toujours la même surface : voilà ce qui expliquerait donc l’apparition de sillons.

Une mécanique qui serait apparue durant notre évolution et qui servirait à une « meilleure » adhésion, pour attraper notamment des objets lorsque nos mains sont mouillées, ou tout simplement pouvoir marcher sans tomber lorsque ce sont nos pieds qui sont humides.

La peau de doigts fripée par l'eau via Shutterstock
La peau de doigts fripée par l’eau via Shutterstock

Cette théorie a été prouvée par des scientifiques britanniques qui ont partagé leurs conclusions dans la revue Biology Letter, après avoir établi une étude sur 20 volontaires. Leur mission était de récupérer 30 billes de verre et 6 plombs de pêche avec la main droite, puis de les faire passer par un orifice avant de les récupérer avec la main gauche et les déposer, un par un, dans une nouvelle boite. Un exercice qui a été mené avec les mains sèches et les mains fripées, sur une table et dans un aquarium.

Si les « performances » sont restées les mêmes lorsque les objets étaient secs, les scientifiques ont pu noter que les cobayes ayant attrapé les objets mouillés avec les doigts fripés se sont avérés bien plus agiles que ceux qui devaient les attraper avec les mains sèches, avec 12 % de temps en moins pour effectuer la tâche.

Des pieds fripés par l'eau via Shutterstock
Des pieds fripés par l’eau via Shutterstock

Selon Tom Smulders, le scientifique à la tête de cette étude, « si on remonte dans le temps, ce plissement de nos doigts aurait pu aider nos ancêtres à récolter de la nourriture dans des cours d’eau ou des végétaux humides. Selon nous, il s’agit probablement d’une adaptation au cours de l’évolution, qui peut aussi concerner la locomotion. »

Il conclut enfin : « Cela expliquerait pourquoi ce phénomène survient à la fois sur les doigts et les orteils. Il pourrait remonter à un de nos ancêtres, un primate qui marchait à quatre pattes. »

La peau d'un doigt fripée par l'eau via Shutterstock
La peau d’un doigt fripée par l’eau via Shutterstock

Nous savons enfin pourquoi la peau de nos doigts et de nos orteils se fripe lorsqu’ils restent trop longtemps dans l’eau ! Et s’il y a bien une chose que ces réponses nous ont prouvée, c’est que le corps humain est une incroyable machine dans laquelle rien n’est fait par hasard… Si vous souhaitez en apprendre plus sur ses mécanismes, découvrez ces 19 faits surprenants sur le corps humain.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux