13 272 personnes connectées

Décryptez l’univers de Casper le gentil fantôme grâce à ses adaptations sur petit et grand écran !

Dans les années 90, un petit monstre est apparu sur nos écrans non pas pour vous faire peur, mais pour vous faire sourire. Avec ses grands yeux expressifs et son caractère à l’opposé de sa nature, Casper est le plus connu des fantômes. Et pour votre plus grand plaisir, il hante vos écrans avec des adaptations variées aussi bien en dessin animé qu’en film. Retour sur la carrière de ce gentil spectre au travers de ses différentes histoires. 

 

Si vous le connaissez en tant que héros moderne, Casper le gentil fantôme est pourtant bien plus vieux que ce qu’il voudrait nous faire croire. Le personnage imaginé par Joe Oriolo s’invite sur nos écrans depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 1945, le public américain découvre pour la première fois ce petit héros tout blanc dans le dessin animé The Friendly Ghost. Il est à ce titre l’un des plus vieux héros de dessins animés. A l’époque, il est déjà présenté comme un fantôme très différent des autres, qui n’aime pas faire peur aux humains et qui cherche à se faire des amis. Il est cependant légèrement différent de celui que vous connaissez car il se déplace surtout en marchant et non en volant.

 

 

Très vite, les studios Famous, déjà derrière le premier dessin animé, font de Casper le héros de deux autres aventures : There’s Good Boos Tonight sorti en 1948 et A Haunting We Will Go en 1949. Le succès du petit fantôme pousse alors la Paramount à réaliser en 1950 la première série animée mettant en scène Casper dans des épisodes faisant moins de 10 minutes. S’ensuivront plusieurs séries et même des comics le mettant en scène dès 1952.

 

Casper est connu de tous aux Etats-Unis depuis les années 50. Mais il nous a fallu attendre 1995 et sa première adaptation sur grand écran pour découvrir le personnage le plus gentil de l’au-delà dans un film en prises de vue réelles. Réalisé par Brad Silberling, le film Casper nous raconte l’histoire du docteur Harvey et de sa fille Kat, envoyés par une héritière dans le manoir qui lui a été légué afin de chasser les fantômes qui s’y trouvent, dont le jeune Casper. Et ce qu’il ignore, c’est que ces mortels vont être l’occasion pour lui de se faire enfin des amis.

 

casper-film

 

Fidèle à l’esprit du comics, on y retrouve tous les détails du quotidien de Casper : son côté jovial, le fait qu’il veuille aider les autres, le manoir Whipstaf où il vit mais aussi ses 3 oncles adoptifs aussi méchants que drôles et qui forment le Ghostly Trio: Teigneux, Bouffi et Crado (connus en VO sous les noms Stretch, Fatso et Stinky). Mais on y apprend également le passé de Casper. Car oui, avant d’être un fantôme, il a été un petit garçon ! Il vivait à Whipstaf avec ses parents mais depuis sa mort causée par le froid, il hante la maison qui l’a vu grandir, vivant au milieu de ses souvenirs d’enfant. Ce qui pourrait également expliquer sa nature joviale et le fait qu’il n’ait pas envie de faire peur aux gens.

 

Suite au succès de ce premier film, Casper a été la star de 3 autres films sortis entre 1997 et 2000. Il y a eu tout d’abord Casper l’apprenti fantôme. Tourné en prises de vue réelles et prenant place avant le premier film, on y suit le jeune Casper projeté dans le monde des humains. Il va se lier d’amitié avec Chris, un jeune garçon qui est la tête de turc de sa classe. Il va l’aider à devenir le plus cool de l’école, mais aussi essayer de sauver un étrange manoir où vivent 3 fantômes qu’il ne connait pas et qui vont devenir ses oncles adoptifs. Ce film fut suivi par le long-métrage Casper et Wendy, toujours en prises de vue réelles mais mettant en avant l’amitié qui unit le petit fantôme à Wendy, une gentille sorcière qui a le même caractère que lui. Si Wendy n’a jamais été évoquée auparavant, elle est pourtant l’un des personnages phares du comics où elle est amie avec Casper. Enfin, Casper a eu droit à un dernier film, cette fois-ci entièrement en 3D où il doit faire peur à un humain sous peine d’être banni à jamais du monde des fantômes : Casper Le Nouveau Défi.

 

casper-école-peur

 

Mais Casper ne s’est pas limité au cinéma. Ayant commencé sa carrière dans le dessin animé, le gentil fantôme a eu droit à plusieurs séries animées mettant en scène ses aventures. Il a ainsi eu droit à la fin des années 90 à un cartoon très orienté humour : Les spectraculaires nouvelles aventures  de Casper. Et en 2007, il est retourné sur les bancs de l’école en compagnie d’autres monstres dans le dessin animé en 3D Casper à l’école de la peur.

 

Devenu à la fois héros de comics, star de cinéma et vedette de ses propres dessins animés, Casper est une figure incontournable de la pop culture. Si son arrivée en France a été tardive, le petit fantôme a su rapidement s’imposer en utilisant l’humour, l’amitié et même les émotions au détriment de la peur. Et il a beau être discret, il restera à jamais le plus gentil fantôme qu’aient connu les écrans. Avec quelle adaptation avez-vous connu Casper ?

Ces articles vont vous plaire

La France recycle environ 60% de sa production de papier, soit environ 190 kilos de papier recyclés par seconde

— @DailyGeekShow