12 962 personnes connectées

Avec ce vélo, vous aurez la sensation de voler !

C’est d’un architecte californien qu’est né ce vélo d’un tout nouveau genre : le Bird of Prey se conduit sur le ventre ! La meilleure façon de limiter la prise au vent, hantise des cyclistes. Confortable et design, ce nouveau vélo commence à être commercialisé, mais a été inventé en 1991 !

Depuis son invention au XIXe siècle, le vélo a connu de multiples formes, depuis la draisienne au vélo électrique, en passant par le Grand Bi, cette bicyclette aux deux roues disproportionnées. Mais c’est la première fois qu’il se dirige avec un cycliste en position ventrale. L’architecte californien John Aldridge cherchait à minimiser l’impact du vent : c’est ainsi que lui est venue l’idée de cette forme incongrue.

velo-bird-of-prey

Légèrement relevé vers l’avant, le vélo Bird of Prey permet au conducteur de garder la tête relevée sans s’abîmer les cervicales. Des accoudoirs, placés sur les côtés, maintiennent les coudes confortablement écartés, tandis que l’assise centrale sert à placer les hanches. Le pédalier se retrouve complètement à l’arrière. Le centre de gravité se trouve abaissé, améliorant la puissance du cycliste sans effort supplémentaire. Ainsi positionné, le cycliste gagne en vitesse et éprouve la sensation de voler sur son vélo.

Caleb_zpsrqtfsrgq

John Aldridge peaufine le Bird of Prey depuis 1991, et il entre enfin en production. Il faudra tout de même compter 8500$, soit environ 7 593€ pour faire l’acquisition de cet « oiseau de proie ».

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux