13 020 personnes connectées

L’homme qui a défié Hitler en refusant de faire le salut nazi… par amour

L’homme qui a défié Hitler en refusant de faire le salut nazi… par amour

Par amour, August Landmesser a refusé de faire le salut nazi. C’était un jour de 1936, dans l’Allemagne d’Adolf Hitler. Alors qu’il était entouré d’une foule effectuant le salut nazi pour célébrer le départ d’un navire flambant neuf du port de Hambourg, l’homme est resté impassible, les bras croisés.

august-landmesserAdopté par le parti nazi dans les années 1930, le salut était alors obligatoire pour l’ensemble des citoyens allemands. Il reflétait l’allégeance et la loyauté que vouait la population envers le Führer et la nation qu’il avait construit.

En 1931, August Landmesser rejoignait le parti nazi, avant qu’il ne devienne le seul parti politique autorisé dans le pays. Par le biais de cette affiliation, l’homme espérait pouvoir obtenir une situation professionnelle avantageuse. Deux ans plus tard, le jeune homme alors âgé de 25 ans est tombé éperdument amoureux de’ Irma Eckler qu’il a épousé. Problème : la jeune femme de 22 ans est juive. Dans l’Allemagne nazie, leur union est prohibée.

August Landmesser a épousé une jeune-femme juive après avoir rejoint le parti Nazi

irma-eckler

Une fois leur relation révélée au grand jour, August Landmesser s’est vu expulsé du parti. Mais leur amour a défié la dictature fasciste et le couple a donné naissance à une première petite fille, Ingrid, en octobre 1935 puis une seconde, Irene, en juillet 1937.

Moins d’un an plus tard, Adolph Hitler s’est rendu lui-même au port de Hambourg pour célébrer le départ d’un nouveau vaisseau allemand. Dans un acte de désobéissance et de contestation, August Landmesser a refusé d’imiter la foule qui faisait le salut nazi. Cette scène exceptionnelle a pu être immortalisée.

En 1938, l’homme a tenté de fuir pour le Danemark avec sa famille, mais ils n’ont jamais réussi à passer la frontière. Le couple a été arrêté et emprisonné pour avoir « déshonoré la race ». Au tribunal, ils ont affirmé ignorer la religion d’Irma, en avançant que cette dernière avait été baptisée dans une église protestante lorsqu’elle était enfant.

Le couple fut acquitté pour un manque de preuve, mais un mois plus tard, August fut condamné à un 30 mois de travaux forcés dans un camp de concentration. Libéré en 1941, il n’a jamais pu revoir sa femme.

August Landmesser refusant de faire le salut nazi
August Landmesser refusant de faire le salut nazi

En effet, Irma fut arrêtée par la Gestapo, puis envoyée dans plusieurs camps. En 1942, elle a été assassinée avec 14 000 autres personnes. August, lui, fut envoyé au front en 1944, où il a probablement perdu la vie. Leurs deux filles envoyées à l’orphelinat ont tout de même survécu. C’est d’ailleurs Irene, la cadette, qui a reconnu son père sur la photographie publiée pour la première fois par un journal allemand. L’homme est alors devenu aux yeux du monde celui qui refusa de faire le salut nazi. Si la Seconde Guerre mondiale vous intéresse, découvrez l’opération Fortitude, cette stratégie hors norme mise en place pour berner les Allemands en 1944.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux