12 148 personnes connectées

5 conseils du mythique auteur de science-fiction Isaac Asimov qui vous permettront d’être plus créatif

Isaac Asimov est l’un des auteurs de science-fiction parmi les plus prolifiques. Son oeuvre gigantesque, constituée d’ouvrages de fiction et de vulgarisation scientifique, est révélatrice de sa créativité hors norme. Or, et cela était resté inconnu jusque récemment, Asimov a lui-même écrit un essai dans lequel il donnait des conseils pour booster sa créativité. On vous en révèle 5 qui sont primordiaux.

 

Isaac Asimov est un auteur de science-fiction génial qui a révolutionné le genre et a aidé à créer sa maturité, notamment avec son cycle des robots et ses trois fameuses lois de la robotique : Première Loi : « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger » ; Deuxième Loi : « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi » ; Troisième Loi : « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »

 

Autant dire que lorsque ce romancier donne des conseils de créativité, on n’a qu’une envie, c’est de les adopter. Le hasard fait bien les choses, puisque Isaac Asimov a eu l’occasion de coucher sur papier ses « trucs » pour être créatif dans le cadre de recherches top secret effectuées dans les années 1950. Asimov a quitté le projet car il ne voulait pas voir ses idées se retrouver frappées sur sceaux du secret défense, et a laissé ses conseils par écrit avant de quitter le projet. Cet essai du célèbre auteur a été publié dernièrement, et il comporte ces cinq conseils que toute personne voulant faire partir son inspiration dans la bonne direction s’empressera de suivre.

 

Pour être créatif, vous devez connecter deux idées qui n’ont pas de lien apparent 

Isaac-Asimov

Cela peut paraitre étrange, mais de nombreuses trouvailles ont été faites par la connexion de deux idées qui paraissaient sans rapport entre elles. Isaac Asimov prend l’exemple de la théorie de l’évolution imaginée indépendamment par Charles Darwin et Alfred Wallace. Tous deux ont voyagé, ont eu l’occasion d’observer une multitude d’espèces animales et végétales présentant des traits communs ou divergents qui les ont interrogés. Or ils n’arrivaient pas à établir la raison pour expliquer tout cela jusqu’à ce qu’ils s’intéressent à la théorie de Thomas Malthus, le sociologue, et sa théorie sur l’évolution des populations. De deux concepts qui paraissaient totalement opposées, une idée révolutionnaire était née.

 

La véritable créativité ne parait raisonnable que rétrospectivement 

 

Aldous Huxley, le brillant auteur du roman Le Meilleur des mondes (Brave New World) se serait écrié en lisant l’ouvrage de Charles Darwin sur sa théorie de l’évolution : « Je suis vraiment trop bête de ne pas y avoir pensé moi-même ! » Or pourquoi ce brillant auteur n’y a pas pensé lui-même ? Parce que cette idée, avant d’avoir germé dans l’esprit de son créateur, paraissait complètement folle. Faire la connexion entre deux idées anciennes pour en faire une idée neuve n’est pas évidente, mais cela fait sens après coup, et c’est là aussi qu’il faut chercher, du côté de l’évidence.

 

Discuter ses propres idées seul

Isaac-Asimov

Asimov nous dit également que, pour lui, la créativité requiert de la solitude. La personne créative, lorsqu’elle travaille, a besoin de s’y consacrer pleinement et ne peut pas être dérangée par des interférences extérieures. La présence d’autres personnes peut bloquer le processus puisque, aussi étrange que cela puisse paraitre, se retrouver dans une phase « créative » est quelque chose d’assez embarrassant que l’on préfère vivre seul ; en effet, pour une seule bonne idée, on peut en avoir mille mauvaises, et on ne veut pas que tout le monde puisse entendre les mille mauvaises idées.

 

Mais également à plusieurs 

 

Cependant, être à plusieurs pour booster sa créativité peut aussi fonctionner lorsqu’il y a partage. En effet, personne ne pense exactement de la même manière qu’une autre personne, et vice versa. Ainsi, une personne peut penser à une certaine chose quand une autre peut penser totalement différemment, et c’est justement lorsque l’on confronte ces deux conceptions et qu’on les connecte, que l’on peut produire quelque chose de particulièrement innovant. C’est d’ailleurs avec cette façon de travailler que la créativité peut se créer avec beaucoup de force.

 

L’innovation ne se produit que lorsque l’on donne une chance aux idées les plus folles 

Isaac-Asimov

Enfin, Isaac Asimov rappelle que le meilleur moyen de laisser libre cours à sa créativité, c’est justement de se sentir libre de penser à ce que l’on veut, sans avoir peur que ce à quoi on pense soit jugé comme ridicule ou sans intérêt. C’est un point très important : la créativité s’épanouit dans la confiance en soi. En général les gens ne voient pas la créativité d’un bon oeil et considèrent mal les nouvelles idées. Pouvoir être créatif consiste justement à se libérer de ces limites, et à ne pas se laisser brider par peur du ridicule.
Ces conseils sont vraiment très intéressants, d’autant plus qu’ils peuvent s’appliquer aussi bien à la recherche scientifique qu’à l’écriture, ou encore à l’innovation ! À la rédac’, on va essayer de s’y tenir pour vous offrir toujours plus d’originalité dans la joie et la bonne humeur. Êtes-vous prêt à tester ces conseils pour booster votre créativité ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux