L’incroyable destin du Wuppertaler Schwebebahn, le premier train suspendu de l’Histoire

L’incroyable destin du Wuppertaler Schwebebahn, le premier train suspendu de l’Histoire

Le Wuppertaler Schwebebahn, c’est ce monorail suspendu atypique qui traverse la ville de Wuppertal, en Allemagne. Créé par Eugen Langen et inauguré en 1901, il devait à l’origine desservir Berlin. Retour sur son histoire.

LE PREMIER MONORAIL SUSPENDU DE L’HISTOIRE

À l’aube du 20e siècle, plusieurs urbanistes renommés de Wuppertal doivent faire face à un défi de taille : créer un moyen de transport efficace qui desservira une ville industrialisée en pleine croissance, bâtie sur un terrain accidenté et sujette aux inondations. Il s’agira du Wuppertaler Schwebebahn, le premier monorail suspendu de l’histoire.

Pour cela, Carl Eugen Langen va réutiliser les plans d’Henry Palmer, l’ingénieur anglais qui avait imaginé ce moyen de transport dès 1824. Durant les années 1880, Langen développe un premier prototype de monorail suspendu à Cologne, et le teste avec succès. La construction peut débuter à Wuppertal.

Le Wuppertaler Schwebebahn en 1903

Supervisée par Wilhem Feldmann, sa construction débute en 1898 et s’achève en 1901. Baptisé « Wuppertaler Schwebebahn« , ce nouveau moyen de transport atypique suscite un incroyable engouement en Allemagne. L’empereur Guillaume II embarquera même à bord du monorail lors d’un essai réalisé le 24 octobre 1900.

À l’heure actuelle, le monorail de Wuppertal comprend une ligne aérienne composée de 20 stations sur un parcours de 13 kilomètres. Il est suspendu à 12 mètres au dessus de la rivière Wupper, et près de 8 mètres au dessus des rues de la ville, atteint une vitesse maximale de 60 km/h et effectue le parcours en une trentaine de minutes. Il transporte quotidiennement 75.000 passagers, soit 25 millions par an.

Le dramatique accident du 12 avril 1999 qui coûta la vie à 5 personnes

En dépit de ses caractéristiques aériennes, le Schwebebahn a connu relativement peu d’accidents. Le premier accident mortel se produit en 1999, lorsque la voiture numéro 4 déraille et chuté dans la rivière Wupper à cause de pièces laissées sur les voies lors de réparations. Cet incident terrible coûte la vie à 5 passagers et fait 47 blessés.

En 116 ans d’existence, Les services du monorail dont la traction est assurée par un courant électrique de 600 volts n’ont été suspendus qu’en de rares occasions. Durant la Première Guerre Mondiale, sa fréquentation chute drastiquement en raison de la forte mobilisation, mais les femmes assurent son fonctionnement.

Célèbre depuis la chute de l’éléphant Tuffi, le kaiserwagen fonctionne encore aujourd’hui.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les raids aériens sur Wuppertal endommagent gravement ses stations et certaines parties de ses voies, et il faut attendre la fin du conflit en 1945 pour que les réparations aient lieu. Le Wuppertal Schwebebahn reprend du service dès 1946.

En 1950, un accident étrange va le faire entrer dans la légende. Pensant réaliser le coup du pub du siècle, un cirque local décide de faire grimper Tuffi, l’un de ses éléphants, à bord du kaiserwagen. Paniqué par les bruits du monorail suspendu, l’animal traverse la paroi latérale du compartiment et atterrit dans la rivière en contrebas, indemne.

L’ÉLÉPHANT CHUTE DANS LA RIVIÈRE EN CONTREBAS ET S’EN SORT INDEMNE

Les journalistes qui l’accompagnent n’auront cependant pas autant de chance, et plusieurs seront blessés dans la panique générale. Cet incident insolite deviendra si célèbre dans la région que de nombreux conducteurs prétendront avoir été aux commandes du train lors de l’accident.

Depuis 1901, le concept du monorail a séduit de nombreuses villes dans le monde en raison de ses nombreux avantage : faible encombrement, coûts de construction moindres par rapports aux systèmes ferroviaires traditionnels, nuisances sonores réduites, et aucune interférence avec les autres modes de transport urbains.

Premier monorail suspendu de l’histoire inauguré il y a plus de cent ans, le Wuppertaler Schwebebahn reste très prisé des locaux et des touristes et fait la renommée de la ville de Wuppertal à travers le monde. Pour aller plus loin, découvrez aussi la fascinante histoire de La Marquise, première automobile au monde.

Il faut aimer la vie, même dans ses formes les moins attirantes

— Cousteau