Des scientifiques ont trouvé comment rendre le Wi-Fi 100 fois plus rapide grâce à cette fréquence d’ondes

wifi-puissant-une Un homme se connecte au wifi via Shutterstock

Des scientifiques américains ont inventé un dispositif qui permettrait d’exploiter un réseau Wi-Fi jusqu’à 100 fois plus puissant que celui utilisé couramment. Une avancée pour le moment théorique mais qui pourrait bien révolutionner la vitesse d’accès à Internet.

Des chercheurs de l’université Brown, aux Etats-Unis, ont mis au point un système innovant, un nouveau multiplexeur. Ce type de mécanisme sert à faire transiter, via un support unique, des flux de données distincts, chacun disposant d’une longueur d’onde spécifique. Déjà utilisé par les lignes de fibre optique, qui font transiter des dizaines d’appels téléphoniques, le multiplexeur fonctionne avec un démultiplexeur qui sépare les signaux à la réception.

 

Le fonctionnement d’un multiplexeur : 

Multiplexeur

 

Mais la véritable innovation est que le nouveau multiplexeur mis au point peut fonctionner avec un type d’ondes jamais exploité jusqu’alors, faute de moyens technologiques suffisants. Nommée radiation terahertz, cette nouvelle onde dispose d’une fréquence située entre les micro-ondes et l’infrarouge. Surtout, elle permettrait, une fois exploitée grâce au dispositif, d’atteindre une bande passante jusqu’à 100 fois plus rapide que celle proposée actuellement par les réseaux sans fil et cellulaires.

 

Logo-wifi

 

 

Un cable de fibre optique : 

 

 

fibre-optique

Le dispositif inventé fonctionne à la fois comme un multiplexeur et un démultiplexeur. Il est composé de deux plaques métalliques positionnées en parallèle à quelques millimètres d’écart. La plaque supérieure, qui présente une petite fente, permet de guider les ondes à mesure qu’elles passent dans le mécanisme et en fonction de leur fréquence. C’est la propriété même des ondes terahertz qui permet au système de fonctionner : celles-ci s’échappent selon un angle différent en fonction de leur fréquence.

Terahertz-1

Le dispositif, qui doit encore être amélioré pour être efficace, reste pour le moment une preuve de concept : l’objet est théoriquement fonctionnel, mais pas opérationnel. Un des chercheurs à l’origine de cette avancée, Daniel Mittleman, explique d’ailleurs que « le dispositif devrait être au point d’ici 10 à 15 ans ». Mais l’innovation ne servira qu’aux réseaux internet, pour les maisons et bureaux, par exemple. En revanche, elle ne remplacera pas les systèmes cellulaires, comme la 4G et la prochaine 5G, qui reposent exclusivement sur les micro-ondes.

 

Daniel Mittleman, l’un des chercheurs à l’origine de l’innovation

Daniel-Mittleman

D’ici quelques années, la vitesse de l’Internet sans fil sera donc assurément révolutionnée. Une avancée scientifique de plus qui devrait encore accroître les possibilités technologiques de l’Homme. Avez-vous hâte de pouvoir tester ce nouveau réseau plus puissant ou estimez-vous qu’un telle innovation n’est pas nécessaire ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux