Les touristes mettent en danger les baleines en venant les observer dans leur milieu naturel

A l’université de Murdoch en Australie, le chercheur Frederik Christian a étudié la réaction de certaines baleines face au whale watching, cette activité qui consiste à sortir en bateau pour observer les cétacés. Et ce loisir impacte fortement leur comportement…

Une perte d’énergie de 60 %

Frederik Christian et son équipe ont mené leur étude sur des baleines de Minke (Balaenoptera acutorostrata) en Islande, et l’ont présentée à une conférence sur les baleines à bosse. Au large de l’île, de nombreux tour-opérateurs proposent en effet aux touristes de partir admirer ces baleines. Or, il apparaît que lorsque les navires approchent, les baleines se sentent menacées et s’enfuient en cessant de se nourrir. Ce déplacement induit une perte d’énergie supplémentaire qui n’est pas compensée par la nourriture, soit 60 % d’énergie brute perdue.

Une étude à approfondir

Il faut cependant noter que les baleines de Minke font partie des espèces migratrices. Dans leur vie, elles ne sont ainsi exposées que 428 minutes à la présence des bateaux d’observation. Il est donc difficile de tirer des conclusions sur les conséquences du whale watching en matière de reproduction et de survie des baleines. De nouvelles études doivent donc être menées sur des espèces qui ne migrent pas.


Le cheval dort aussi bien debout que couché

— @DailyGeekShow